Effondrement d'un viaduc à Laval

Le gouvernement annonce une enquête publique

Première publication 1 octobre 2006 à 12h39
Mise à jour : 1 octobre 2006 à 12h49
Le gouvernement annonce une enquête publique
Crédit photo : LCN
Le ministre des Transports, Michel Després, et la ministre responsable de Laval, Michelle Courchesne.
Par LCN
Une enquête publique se tiendra sous l'égide de Pierre-Marc Johnson pour faire la lumière sur le drame du viaduc de la Concorde.

Le ministre des Transports, Michel Després, annonce une inspection à grande échelle des viaducs du Québec dont la structure s'apparente à celle du viaduc de la Concorde d'ici 48 heures.

Le viaduc de Blois, étant identique à celui du boulevard de la Concorde, a été fermé à la circulation par mesure de précaution.

Le ministre ne s'explique pas l'effondrement survenu samedi puisque le viaduc de la Concorde, construit en 1970, avait une durée de vie estimée à 70 ans.

Michel Després a souligné que l'employé du ministère des Transports qui s'est rendu sur les lieux peu avant la tragédie n'avait aucun indice que le pont s'écroulerait.

«S'il avait eu un doute, il aurait fermé le pont», explique le ministre. Il a ajouté que les inspections régulières ont été faites selon les règles.

«Les budgets n'existent pas lorsqu'il est question de sécurité, je veux que les gens sachent», dit-il.

La ministre responsable de la région de Laval a aussi offert ses condoléances aux familles et félicité les équipes de secours.

En vidéo 1, regardez la conférence de presse des autorités gouvernementales.

En vidéo, écoutez les précisions de Paul Larocque.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.