GAMIQ 2012

Lisa LeBlanc rafle trois prix malgré son absence

Première publication 11 novembre 2012 à 23h35
Lisa LeBlanc rafle trois prix malgré son absence
Crédit photo : archives Agence QMI
Par Sandra Godin | Agence QMI

L'auteure-compositrice-interprète Lisa LeBlanc brillait par son absence dimanche, au Théâtre Plaza, lors de la 7e édition du Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), alors qu'elle a remporté les prix très prisés d'«Artiste de l'année» et de «Révélation de l'année».

La composition qui a révélé l'acadienne au grand public, Aujourd'hui ma vie c'est d'la marde, a été choisie comme «Chanson de l'année». Le prix de «Révélation de l'année» lui avait aussi été attribué il y a deux semaines lors du Gala de l'ADISQ.

Festive à souhait, la soirée a permis de remettre 18 trophées dans des catégories qui ratissaient large, honorant la musique d'ici sans barrière de styles ou de langues, et dépassant le cadre de la musique populaire.

L'album Astronomie a permis au groupe Avec pas d'casque de se voir décerner des trophées pour l'«Album folk de l'année» ainsi que le prix d'«Auteur-compositeur de l'année», titre qu'ils ont aussi remporté à l'ADISQ le 28 octobre dernier.

«Même si nous l'avons eu à l'ADISQ, on ne s'attend jamais à gagner, a indiqué Joël Vaudreuil. Ce genre de gala est vraiment important pour mettre en avant-plan la musique d'ici et piquer la curiosité des gens. C'est certain que gagner des prix permet d'élargir notre public et faire découvrir notre musique à des gens qui autrement ne la connaîtraient peut-être pas.»

Le GAMIQ a également souligné le travail du groupe Canailles, qui s'est démarqué dans les catégories «Spectacle de l'année» et «Album country de l'année» pour leur premier opus Manger du bois.

Parmi les autres qui ont été récompensés, notons Half Moon Run, Grimes, Philippe B. et Les Sœurs Boulay, qui ont été sacrées «Nouvel artiste au plus grand potentiel».

Pour la deuxième année consécutive, le collectif hip-hop Alaclair Ensemble a mis la main sur le trophée pour l'«Album hip-hop de l'année», pour l'opus Musique Bas-Canadienne d'aujourd'hui.

Avec leur troisième album, Le tour du chapeau, le groupe rock Les Dales Hawerchuk ont enfin mis la main sur le premier trophée en carrière. «Après huit ans, on est content d'avoir cette reconnaissance, a confié Sébastien Séguin en salle de presse. Nous avons eu une belle année et ça s'inscrit dans la continuité. Je suis bien content d'être l'album rock à un moment dans ma vie, car du rock, j'en mange.»

L'animation du Gala avait été confiée à «l'inventeur de chansons» Domlebo, et la trame sonore de la soirée avait été orchestrée par la Ligue d'improvisation musicale de Montréal.

L'événement s'est déroulé au son des musiques hétéroclites de BP Black Piranha, Cheesecake Ninja, Ponctuation, Rouge Pompier, Saxsyndrum, Solids, et aussi des prestations des Sœurs Boulay et de Robert Nelson avec Kaytranada.

Les lauréats des 18 catégories ont été déterminés par des jurys spécialisés formés de journalistes (journaux, radios, TV, web) et de programmateurs de salles de spectacles et de festivals en provenance de partout au Québec.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.