Occupation double»

Qui ira en Espagne?

Première publication 1 juin 2013 à 17h26
Qui ira en Espagne?
Crédit photo : Agence QMI
Andréanne Marquis, Hubert Harvey (Gagnants 2012), Sébastien Benoît et des candidats lors des auditions de l'édition 2013-2014 d'occupation double
Par Sandra Godin | Agence QMI

La première série d'auditions pour dénicher les célibataires en vue qui s'envoleront vers l'Espagne pour la 10e saison d'Occupation double, ont débuté samedi, à Montréal, à l'Hôtel Zéro 1. Une centaine de personnes y ont pris part.

Les maisons des gars et des filles ont été choisies la semaine dernière à Barcelone, dans un endroit toutefois gardé secret. La prochaine étape est de choisir ceux qui les habiteront.

Plusieurs célibataires fébriles, âgés de 21 à 35 ans, ont envahi la salle d'attente prévue à cet effet dès 8 h, là où un questionnaire les attendait sur tablette électronique. Ils devaient ensuite passer une entrevue de quelques minutes devant un panel de juges composé de Jean-Martin Bisson, producteur au contenu, Valérie Dalpé, idéatrice, ainsi que Mélanie Moisan et Nicolas Lemay.

S'ils sont choisis, les célibataires seront convoqués à une deuxième audition, qui déterminera s'ils fouleront le tapis rouge du pays ibérique.

Le couple gagnant de l'an dernier, Andréanne et Hubert, a passé la journée avec les potentiels candidats pour les conseiller. «Tout le monde écrit qu'ils sont impatients quand on leur demande leurs défauts, mais il faut essayer de se démarquer des autres et d'être original, tout en restant soi-même», a affirmé Hubert.

«Il faut absolument rester soi-même, a appuyé Andréanne. Les juges savent trouver les perles rares, mais ils savent aussi quand quelqu'un n'est pas sincère.»

Une publicité de soi-même

L'animateur Sébastien Benoît, qui reprendra du service à la barre de la téléréalité, était également sur place pour prendre le pouls de l'événement et rencontrer les médias.

«On veut quelqu'un d'extraverti, évidemment, et quelqu'un qui est capable de s'affirmer et qui va être vrai», a affirmé l'animateur, qui prendra une pause automnale de la radio pour se consacrer à OD.

«Il faut que les candidats se vantent avec leurs forces et leurs faiblesses, a-t-il précisé. C'est comme une pub que tu fais de toi-même.»

Les auditions se déroulent également demain à Montréal. L'équipe prendra ensuite la route vers Saguenay, Québec, Sherbrooke, Mont-Tremblant, Trois-Rivières, Gatineau, pour boucler la boucle à Montréal les 22 et 23 juin prochains.

Pour tous les détails, visitez occupationdouble.com.

Un portrait des candidats potentiels...

Christian, 25 ans, Val-Morin

Occupation : Électricien

Célibataire depuis : 18 mois

«Je me suis inscrit pour l'expérience de vie. Je suis rendu à un moment où je dois vivre autre chose. Je me décris comme quelqu'un d'assez «hot»!

Maryline, 21 ans, Granby

Occupation : représentante aux ventes

Célibataire depuis : huit mois

«Je crois vraiment que je peux y trouver l'amour, mais j'y vais aussi pour l'expérience. Je suis unique en mon genre, et je vais au-delà des attentes des gens.»

Mike, 22 ans, Mont-Tremblant

Occupation : plombier

Célibataire depuis : cinq mois

«Je suis un gagnant et j'aime le "challenge". Je suis un gars de "gang", et je veux me battre jusqu'à la fin. J'ai écouté les autres saisons, et j'ai aimé l'attitude d'Andréanne et Hubert l'année dernière.»

Patrick, 23 ans, Montréal

Occupation : directeur en télécommunications

Célibataire depuis : neuf mois

«C'est la première année que je suis célibataire depuis qu'Occupation double existe. Je m'ennuie de la routine que j'avais avec ma conjointe. En neuf mois, j'ai pas mal fait le tour du célibat. Puis il faut dire que je fais beaucoup de ménage... dans la maison des gars ce sera un plus!»

Élizabeth, 21 ans, Longueuil

Occupation : étudiante et serveuse dans un bar

Célibataire depuis : trois mois

«Ça fait vraiment longtemps que je voulais auditionner, et mes amis m'ont encouragé à participer. J'ai un gros caractère, et je ne me gêne pas pour dire ce que j'ai à dire. Pour moi, c'est blanc ou c'est noir, et je pense que ça fera un bon show.»

Maya, 21 ans, Montréal

Occupation : serveuse et étudiante en criminologie à Ottawa

Célibataire depuis : sept mois

«C'est ma cousine qui a dû me pousser à venir. Au début, je n'étais pas chaude à l'idée, mais je ne regrette pas. J'ai passé une année assez difficile, et j'ai vraiment besoin d'aventure. J'ai de l'énergie pour ça!»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.