Camera Lucida

Aller au delà du film de genre

Première publication 17 juillet 2013 à 20h26
Aller au delà du film de genre
Crédit photo : Agence QMI
Simon Laperrière, directeur de Camera Lucida
Par Emmanuel Delacour | Agence QMI

Le festival Fantasia, connu pour ses sélections hétéroclites et ses films de délire total, repousse encore plus loin les limites avec sa section Camera Lucida, qui remet en cause les codes et les conventions du cinéma de genre.

«Il s'agit d'une réflexion sur ces films que le public de Fantasia a appris à connaître au fil des années», a expliqué Simon Laperrière, directeur de Camera Lucida, qui en est à sa quatrième édition.

Pour bien concevoir ce dont il s'agit, il faut comprendre ce qu'est le cinéma de genre.

«La façon la plus facile de saisir le concept est d'aller dans un club vidéo. On y trouvera des sections western, science-fiction, horreur, etc. Le film de genre, c'est cette œuvre qui va répondre à des critères fixes», a-t-il précisé.

Camera Lucida présentera des films qui joueront avec ses conventions.

«Le meilleur exemple de cela est le premier film qui a été présenté dans cette section, "Rubber". Ce long métrage comporte tous les aspects d'un film d'horreur conventionnel, dans lequel on remplace le tueur en série par un pneu», a dit Simon Laperrière.

Et les festivaliers en redemandent, selon lui.

«Il y a cinq ans, Fantasia avait créé un précédent avec une sélection de quatre films un peu plus cérébraux que ce qu'on est habitué de voir à ce festival. Cela avait été très bien reçu par le public et les critiques et c'est de là qu'est venue l'idée de Camera Lucida», a-t-il souligné.

Pour les cinéphiles qui se présenteront à la 17e édition de cette célébration montréalaise du film de genre, la section proposera 11 longs métrages qui exploreront, de façon un peu plus réfléchie, le septième art.

«On veut toujours dérouter les attentes des spectateurs, a-t-il ajouté. Un bel exemple cette année, c'est "Magic, magic". À cause de la présence de l'acteur Michael Cera, on pense qu'on va avoir affaire à une comédie de situation, mais subversivement, le film va devenir un "thriller" qui frôle le fantastique.»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.