Marché Jean-Talon

Le projet de toit vert se fait attendre

Première publication 27 juillet 2011 à 17h37
Le projet de toit vert se fait attendre
Crédit photo : courtoisie: Jour de la Terre
L’installation d’un toit vert sur la structure du Marché Jean-Talon pourrait bien ne jamais voir le jour.
Agence QMI

Le projet d'aménagement d'un toit vert et d'une terrasse au-dessus du marché Jean-Talon est toujours suspendu dans l'attente des résultats d'une évaluation de la Ville de Montréal quant à la sécurité du projet.

Les organisateurs du Jour de la Terre songent donc à une alternative.

C'est qu'il n'est pas certain que les structures du plus imposant marché public de la métropole soient à même de supporter les bacs de verdure.

«Si ce n'est pas sécuritaire de le faire, on ne s'acharnera pas», a assuré le directeur du Jour de la Terre Québec, Pierre Lussier.

Les organisateurs du Jour de la Terre Québec prévoient tout de même aller de l'avant avec un projet d'agriculture urbaine semblable à sa proposition initiale pour cette journée spéciale.

Les terrains vagues aux abords du chemin de fer qui sépare Rosemont du Mile-End sont dans sa mire.

L'organisme compte bien rapprocher les Montréalais de la terre et de l'agriculture.

«On veut montrer aux gens que les champignons ne poussent pas dans les boîtes», a-t-il ajouté. M. Lussier souhaite tout de même conserver le concept proposé pour le marché, soit « un projet un peu fou [...] qui mélange une œuvre d'art, d'architecture, tout en demeurant utilitaire».

«Le marché Jean-Talon, c'est une grosse partie de l'identité de Montréal, un peu comme le mont Royal», a dit M. Lussier.

Pour l'instant, la Ville et la direction de la Corporation de gestion des marchés publics de Montréal ont entamé des discussions afin de déterminer l'ensemble des besoins du marché, non pas uniquement ceux liés au projet de toit vert.

Ensuite, l'étude de la structure pourra débuter.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.