Sondage CIBC Harris-Decima

Priorité au remboursement des dettes

Première publication 2 janvier 2013 à 10h07
Priorité au remboursement des dettes
Crédit photo : Clipart
Au Québec, 46% des répondants affirment avoir rencontré un conseiller financier l'an dernier pour discuter de leurs dettes.
TVA Nouvelles

Le remboursement des dettes demeure en tête des priorités financières des Canadiens en 2013.

C'est l'une des conclusions d'un sondage Harris-Decima pour le compte de la banque CIBC. Les dettes dominent cette liste de priorités pour une troisième année consécutive. 

Outre les dettes, les Canadiens veulent se constituer une épargne et gérer leurs dépenses quotidiennes en établissant un budget.

«Ces résultats soulignent que les Canadiens sont conscients de l'importance d'une bonne gestion des dettes, et qu'ils continuent de se concentrer sur la réduction de leurs dettes pour l'année qui vient», a  Christina Kramer, vice-présidente à la direction de la Banque CIBC, dans son communiqué de presse.

Tableau des priorités financières des Canadiens. (Harris/Décima, CIBC)

Retraite

Le sondage révèle également que la planification de la retraite ne compte plus parmi les trois principales priorités à l'échelle nationale.

«Bien qu'il soit important de s'occuper des besoins financiers immédiats comme la réduction des dettes, il est tout aussi important de tenir compte des objectifs à long terme, dont la retraite», a signalé Mme Kramer.

Au Québec, 46% des répondants affirment avoir rencontré un conseiller financier l'an dernier pour discuter de leurs dettes. Cependant, seulement 6% des personnes interrogées affirment qu'ils ont songer à discuter de cet enjeu avec un conseiller.

Les priorités financières des Canadiens selon leur groupe d'âge. (Harris/Décima, CIBC)

Les répondants âgés entre 45 et 64 ans, traditionnellement attachés à la planification de la retraitre, sont aujourd'hui davantage préoccupés par la gestion des dettes.

«Bien qu'il soit important de s'occuper des besoins financiers immédiats comme la réduction des dettes, il est tout aussi important de tenir compte des objectifs à long terme, dont la retraite», alerte Mme Kramer. 

Elle rappelle qu'il est possible de prioriser le remboursement des dettes tout en continuant de planifier rigoureusement sa retraite.

Les données du sondage présenté par la CIBC ont été recueillies entre le 25 octobre et le 4 novembre 2012 auprès de 2 009 Canadiens. La marge d'erreur est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.