Bureau de la concurrence

La vente d'Alliance Films peut aller de l'avant

Première publication 3 janvier 2013 à 19h36
La vente d'Alliance Films peut aller de l'avant
Agence QMI

Le Bureau de la concurrence a fait savoir jeudi qu'il ne s'oppose pas à la vente d'Alliance Films à Entertainment One.

Après avoir mené une cinquantaine d'entrevues auprès d'acteurs du marché, l'organisme fédéral a déterminé que, «compte tenu des politiques en place liées à la promotion et à la distribution de films canadiens, il serait peu probable que l'acquisition proposée donne lieu à un empêchement ou à une diminution sensible de la concurrence dans la distribution de films canadiens.»

Entertainment One et Alliance étaient d'importants concurrents dans le domaine de la distribution de films au Canada. Ils détenaient une part de marché considérable dans la distribution de films canadiens.

En septembre dernier, les deux entreprises annonçaient avoir conclu une entente concernant la vente d'Alliance Films à Entertainment One de Toronto pour environ 225 millions$ incluant une dette de 50,8 millions$.

Alliance Films est le plus important distributeur indépendant de films au Canada. Elle détient le contrôle sur 11 500 titres et les droits de distribution des films de Relativity Media au Canada et au Royaume-Uni.

Ensemble, les deux compagnies détiendront environ 20% du marché de la distribution de films au Canada. L'entreprise fusionnée deviendra le distributeur numéro un de films au pays.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.