Malgré son retrait en 2012

Accurso brasse des affaires avec Ultramar

Première publication 23 avril 2013 à 17h59
Accurso brasse des affaires avec Ultramar
Crédit photo : Agence QMI
Par Carl Renaud | Argent

Tony Accurso continue de brasser des affaires même si le magnat de la construction a annoncé son retrait du monde des affaires, en octobre 2012.

Le propriétaire des entreprises Construction Louisbourg et Simard-Beaudry Construction a récemment acquis des terrains à Gatineau, dans la région de l'Outaouais.

Il a déboursé 761 000$ au début du mois pour faire l'acquisition de deux terrains, situés sur la rue Montcalm, dans le secteur Hull, et sur le boulevard Maloney. Les deux sites appartenaient à la pétrolière Ultramar, qui y opérait des stations-service dans le passé.

«C'est au moment de conclure la transaction que nous avons réalisé que M. Accurso était l'acquéreur», a exprimé Michel Martin, directeur des affaires publiques d'Ultramar, précisant que les acquéreurs sont souvent représentés par un tiers.

La négociation entourant la vente des deux terrains a duré au moins trois ans, selon le porte-parole. «Lorsqu'un acheteur se manifeste et qu'il respecte nos conditions, celle d'offrir le meilleur prix possible par exemple, nous vendons», a expliqué M. Martin.

La pétrolière exploite environ 800 stations-service au Québec et dans les provinces de l'Est.

Quelques dizaines de sites abandonnés sont régulièrement mis en vente.

Argent a contacté la direction de Construction Louisbourg pour obtenir des détails sur les projets que M. Accurso compte réaliser sur les deux propriétés qu'il vient d'acquérir. Ces derniers n'avaient pas répondu à notre requête, au moment d'écrire ces lignes.

Pour le moment, aucun permis n'a été demandé à la Ville de Gatineau en vue de construire de nouveaux bâtiments sur les anciens terrains d'Ultramar. Le zonage municipal permet cependant des usages commercial et résidentiel.

Le terrain de la rue Montcalm, situé en bordure de la rivière des Outaouais, a été payé 501 000$, celui du boulevard Maloney, une importante artère commerciale, 260 000$.

Tony Accurso tente de vendre son empire de la construction depuis l'automne dernier, moment où il a annoncé qu'il quittait les affaires. Il fait actuellement face à plusieurs chefs d'accusation, dont certains au criminel. Il est entre autres soupçonné d'avoir truqué des contrats.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.