Usine américaine en Géorgie

Power mise à nouveau sur le gaz de schiste

Première publication 23 avril 2013 à 19h39
Power mise à nouveau sur le gaz de schiste
Crédit photo : archives Reuters
Argent

L'entreprise française Imerys, détenue en partie par Power Corporation, vient de mettre la main sur une usine américaine qui fabrique des billes destinées à la fracturation hydraulique.

L'entreprise s'est engagée la semaine dernière à verser 335 millions $ US pour le complexe industriel actuellement en construction. L'usine située à Wrens, dans l'État de la Géorgie, aura une capacité de production annuelle d'environ 225 000 tonnes de proppants céramiques.

Le proppant céramique est un agent de soutènement utilisé par les exploitants de puits de pétrole et de gaz non-conventionnels, comme le gaz de schiste. Avant la transaction, l'usine appartenait au fonds d'investissement CSL Capital.

Imerys exploitait déjà une ligne de production de proppants céramiques aux États-Unis. Elle a été mise en service, en 2012, à Andersonville, également située dans l'État de la Géorgie. La production de cette installation est destinée au marché américain de l'extraction de pétrole et de gaz non conventionnels.

Power Corporation, sous contrôle de la famille Desmarais, détient la propriété d'Imerys en partenariat avec le milliardaire belge Albert Frère par l'intermédiaire du Groupe Bruxelles Lambert.

Le chiffre d'affaires d'Imerys s'est chiffré à 3,9 milliards d'Euros l'an dernier, environ 5 milliards $.

Une autre filiale du Groupe Bruxelles Lambert, la pétrolière française Total, a des intérêts dans la production de gaz de schiste aux États-Unis. L'année dernière, l'entreprise a misé 2,3 milliards $ US pour acquérir une participation de 25 % dans un gisement de l'Ohio, appartenant aux groupes américains Chesapeake Energy et EnerVest.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.