Incendie mortel à Montréal

La police confirme qu'il s'agit d'un double meurtre

Première publication 15 novembre 2012 à 04h48
Mise à jour : 15 novembre 2012 à 18h02
TVA Nouvelles avec Agence QMI

Deux corps calcinés ont été retrouvés dans les décombres d'un immeuble ayant été la cible d'un incendie criminel, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. La police traite l'affaire comme un double meurtre.

Un homme et une femme ont également été blessés lors du sinistre, qui s'est déclaré vers minuit, au troisième étage du bâtiment situé au 3561, rue Ontario Est, à l'intersection de la rue Joliette.


(Agence QMI)

L'immeuble abrite un commerce au rez-de-chaussée et des logements aux deux paliers supérieurs.

Ce sont des passants qui ont alerté des policiers qui patrouillaient dans le secteur. Après avoir tenté une première approche pour sauver les locataires de l'immeuble, les agents ont été repoussés par les flammes et n'ont eu d'autre choix que d'attendre l'arrivée des pompiers.


(Agence QMI)

Une fois ceux-ci arrivés, ils se sont rapidement portés au secours de deux personnes prisonnières de leur logement. «On a utilisé les échelles portatives pour les évacuer par les fenêtres», a indiqué Benoit Brouillard, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal.

Un homme dans la cinquantaine a toutefois subi d'importantes brûlures avant de pouvoir être évacué. Il a dû être transporté d'urgence à l'unité des grands brûlés de l'Hôtel-Dieu, tandis qu'une femme de 34 ans a été conduite à l'hôpital Notre-Dame après avoir été incommodée par la fumée.


(Agence QMI)

La vie de l'homme serait en danger, ont fait savoir les autorités. Quant à la femme, son état de santé n'inspirerait aucune crainte.

C'est lors de recherches plus poussées dans les décombres que les pompiers ont trouvé les corps sans vie. Les deux cadavres carbonisés ont été découverts dans le logement où le feu aurait pris naissance. Il s'agirait de deux personnes d'une soixantaine d'années.

Au total, pas moins de 125 pompiers ont été appelés sur les lieux pour combattre le brasier. L'incendie a également forcé l'évacuation d'une dizaine de résidents du secteur.

Le troisième étage de l'immeuble a subi d'importants dégâts, tandis que les dommages au deuxième étage et au rez-de-chaussée ont été limités.

Douze heures après le début de l'incendie, aucun suspect n'avait encore été arrêté. Il s'agissait des 27e et 28e meurtres de l'année à survenir à Montréal depuis le début de l'année.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.