Opération Récif

D'autres arrestations à prévoir

Première publication 15 novembre 2012 à 15h02
D'autres arrestations à prévoir
Crédit photo : Agence QMI
Par Ghislain Allard | Agence QMI

La Sûreté du Québec a publié une mise à jour de l'opération Récif tenue mercredi, visant à démanteler un réseau spécialisé dans la vente de stupéfiants en Estrie. D'autres arrestations sont à prévoir.

Au total, 29 personnes ont été arrêtées par les quelque 200 policiers qui ont pris part à cette opération. Ils ont procédé à 22 perquisitions.

La démarche a aussi permis aux policiers de mettre la main sur 36 500$ en argent et sur 21 armes.

Les policiers ont également saisi trois livres de cannabis, 240 grammes de cocaïne, 3,5 grammes de crack et 470 comprimés, possiblement des méthamphétamines.

Les policiers sont par ailleurs repartis avec trois véhicules. Des cigarettes de contrebande et de l'équipement informatique font aussi partie du butin.

Deux suspects sont toujours recherchés: il s'agit de Stéphane Marcil, 29 ans, de Magog et de Khaled Elmir, 24 ans, de Sherbrooke.

«Une opération du genre, c'est toujours évolutif. Il pourrait y avoir d'autres arrestations», a indiqué Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec en Estrie.

La quantité de stupéfiants n'était pas l'objectif premier de l'opération.

«C'est très satisfaisant comme bilan, a commenté la porte-parole. Nous avons procédé à 29 arrestations le même jour. Le but était de démanteler le réseau. C'est très réussi malgré la faible quantité de stupéfiants saisis. Peu importe la quantité, ça ne change pas grand-chose du côté des accusations portées. Nous avions de sérieux motifs pour les accuser de trafic. C'est un réseau qui avait un bon roulement. Ce ne sont donc pas des gens qui gardaient une grande quantité de stupéfiants chez eux.»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.