Winnipeg

Un pédophile arrêté après une journée de liberté

Première publication 15 novembre 2012 à 16h15
Un pédophile arrêté après une journée de liberté
Crédit photo : Agence QMI
Ryan James Gabourie, 31 ans.
Agence QMI

Une petite journée après sa sortie de la prison de Headingley, à Winnipeg, le pédophile à haut risque de récidive Ryan James Gabourie, 31 ans, a été arrêté, lui qui a été aperçu en train de briser sa probation en utilisant un ordinateur connecté à Internet.

Bien qu'il ait participé à des traitements derrière les barreaux, les autorités avaient tenu à aviser le public, lorsqu'il a été relâché mercredi, qu'il représentait toujours un risque élevé de récidive.

Gabourie servait justement une peine d'emprisonnement pour avoir brisé sa probation, alors qu'il avait fait usage d'un périphérique connecté à internet sept jours après avoir purgé une peine de sept ans.

Le pédophile avait a priori été condamné pour avoir agressé sexuellement cinq jeunes garçons entre 5 et 11 ans. Il entrait par effraction dans les maisons des victimes puis dans leurs chambres et les agressait alors que les parents dormaient dans la chambre voisine. La police affirme que Gabourie choisissait ses victimes en localisant les maisons où des jouets d'enfants étaient visibles, alors qu'il espionnait par les fenêtres.

Lorsqu'il a été relâché cette semaine, Gabourie ne devait pas se présenter dans les parcs publics, piscines publiques où pourraient se trouver des enfants, garderies, écoles, terrains de jeu ou centres communautaires.

Il lui était également interdit d'utiliser Internet ou même de posséder un ordinateur. Il ne pouvait non plus travailler à un poste où il aurait été en position d'autorité sur un enfant de 14 ans ou moins.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.