Laval

Cambriolage de chiens dans une animalerie

Première publication 27 décembre 2012 à 06h59
Mise à jour : 27 décembre 2012 à 17h33
Cambriolage de chiens dans une animalerie
Crédit photo : Agence QMI
La valeur des quatre chiens est évaluée à 7000$.
Par Marie-Andrée Gosselin | Agence QMI

Les policiers de Laval ont entrepris une enquête pour le moins étonnante, tôt jeudi, alors que quatre chiens ont été volés dans une animalerie du secteur de Chomedey. Il s'agit du troisième vol à survenir dans cet établissement animalier depuis quelques semaines.

Le vol s'est produit aux alentours de 2h45 à l'animalerie Rouki Froufrou, située sur le boulevard Le Corbusier.

(Agence QMI)

Le premier vol remonte à six semaines, lorsque les malfaiteurs ont subtilisé plus de 3000 $ du tiroir-caisse en plus de causer des bris à l'animalerie. La semaine dernière, les voleurs ont vandalisé l'endroit, mais se sont enfuis rapidement à l'arrivée des policiers.

Cette fois-ci, deux chihuahuas femelles et deux morkies mâles ont été dérobés, a indiqué le lieutenant Patrick Boucher, de la police de Laval. La valeur des quatre chiens est évaluée à 7000 $.

«La situation est très inquiétante pour nous, a fait savoir Édith Champigny, une des trois sœurs à qui appartient l'animalerie, qui existe depuis plus de 28 ans. On n'a aucune idée à qui on a affaire.»

(Agence QMI)

Des équipements de sécurité dont des caméras de surveillance, un nouveau système d'éclairage et des grilles de plus de six pieds avaient été installés à la suite des deux premiers vols. Les installations n'ont pas réussi à freiner les ambitions des malfaiteurs.

Le lieutenant croyait que les voleurs savaient ce qu'ils étaient venus chercher. «Les deux suspects sont entrés en fracassant la vitrine avant avec un marteau, sont allés directement aux cages, qu'ils ont aussi fracassées. Ils ont pris les chiens, les ont mis dans un sac et sont repartis, a-t-il raconté. Ils n'ont même pas touché à la caisse.»

Même si ces gestes ont été filmés par une caméra de surveillance, les policiers n'étaient pas en mesure de fournir une description des voleurs. «Ils étaient vêtus de la tête aux pieds, vraiment bien couverts», a expliqué M. Boucher.

Bien qu'il ne soit pas aisé de retrouver la trace de chiens, les policiers souhaitaient mettre en garde les citoyens. Ils leur suggéraient de garder l'œil ouvert, particulièrement «si des gens se font donner des chiens en cadeau ou s'ils voient des annonces sur des sites comme Kijiji».

Pour faciliter l'identification des chiens, le lieutenant Boucher a indiqué qu'une des femelles chihuahuas est beige et blanc, tandis que l'autre est brune. Les deux morkies sont tous deux blancs. Les quatre chiens sont âgés de deux mois et demi.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.