Mort de David Audesse

Un suicide assisté, confirme sa mère

Première publication 9 janvier 2013 à 16h58
TVA Nouvelles

Le rapport du coroner était tombé le 9 octobre dernier: mort par intoxication au cyanure.

Aujourd'hui, Réjeanne Roy, mère de David Audesse, mort le 20 février 2011, le confirme : il s'agissait d'un suicide assisté.

Un peu plus d'un an plus tôt, en décembre 2009, David Audesse, un jeune homme de Bucklland, dans Bellechasse, avait été amputé des deux bras et des deux jambes à cause d'une septicémie sévère.

«Mon fils avait enregistré une cassette avant de mourir. Les enquêteurs l'ont écoutée avant de nous en parler et ils ont conclu à un suicide assisté.»

L'enquête policière qui a suivi n'a pas permis de trouver qui pouvait avoir aidé l'homme de 32 ans à s'enlever la vie et sa mère ne tient pas, non plus, à ce qu'on le découvre.

«...cette personne-là l'a fait pour aider mon fils, qui ne voulait pas vivre dans une condition semblable. Avec deux jambes en moins et deux bras en moins, je peux vous dire qu'il était complètement dépendant. Alors, je ne peux pas en vouloir à cette personne, du tout.»

Réjeanne RoyRéjeanne Roy s'est confiée à TVA Nouvelles (TVA Nouvelles)

Réjeanne Roy connaissait les intentions de son fils. D'ailleurs, dit-elle, elle avait elle-même refusé de l'aider à s'enlever la vie

«Il me l'a demandé, en 2010. Il voulait que je l'aide à finir ses jours et, moi, je n'ai pas été capable. Je le lui ai expliqué et je lui ai très bien dit que si, un jour, il ne voulait pas vivre comme ça et qu'il était capable de faire quelque chose de lui-même, je ne lui en voudrais jamais.»

Le seul souhait de Mme Roy: qu'on parvienne à guérir la terrible infection qui avait ultimement mis son fils dans cette condition qu'il n'arrivait pas à accepter.

«C'est un enfant qui était jovial, qui était charitable, qui joyeux, qui était généreux, qui avait beaucoup d'amis et il était beaucoup aimé et apprécié de tous.»

«On continue à vivre avec la perte d'un être cher et on espère une seule chose, maintenant: que la médecine trouvera vraiment un remède pour activer la guérison de ceux qui attrapent cette septicémie-là.»

Dossier ouvert

À la Sûreté du Québec on se limite à dire que le dossier d'enquête sur la mort de David Audesse est toujours ouvert et qu'il sera réactivé aussitôt qu'on aura connaissance d'un élément nouveau.

Pour sa part, la mère de David Audesse dit qu'elle vit maintenant en paix avec la décision de son fils.

Et puis, la vie continue : sitôt terminée son entrevue avec TVA Nouvelles, Réjeanne Roy partait rejoindre sa fille qui allait accoucher d'un deuxième enfant.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.