Patrouilleurs de Montréal et Longueuil

Quatre policiers seront accusés

Première publication 22 mai 2013 à 16h10
Mise à jour : 22 mai 2013 à 23h20
TVA Nouvelles

Quatre policiers œuvrant à Montréal et à Longueuil devront répondre à de graves accusations, a appris notre bureau d'enquête. Deux agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Charles Lavallée et Amir El Alfy seront notamment accusés de trafic de drogue.

Deux autres patrouilleurs œuvrant pour le Service de police de l'agglomération de Longueuil, Maxime Marcotte et Olivier Roy, devront répondre à d'autres types d'accusations.

Amir El Alfy sera accusé de trafic de drogue. (archives, Agence QMI)

Amir El Alfy, du SPVM fait face aux plus graves accusations soit importation de stupéfiant, vol et recel, possession d'une arme prohibée et possession d'objet volé. Les évènements pour lesquels il est accusé se seraient produits entre février et mai 2012.

Son collègue, Charles Lavallée, également du SPVM, sera accusé de trafic de drogue et de possession de haschich.

Les quatre agents comparaîtront ultérieurement par voie de sommation.

Policier battu au Mexique

Les patrouilleurs Maxime Marcotte et Amir El Alfy avaient été reconnus par un collègue policier alors qu'ils se trouvaient dans un bar de Playa Del Carmen, au Mexique. Ceux-ci avaient été surpris trinquant avec des membres importants du crime organisé québécois.

Amir El Alfy (archives, Agence QMI)

Le policier qui avait été témoin de la scène avait choisi de prendre une photographie du groupe, pour ensuite être violemment tabassé sur les lieux.

Certaines des accusations visant les policiers sont en lien direct avec cet évènement.

Contacté en soirée mercredi, Amir El Alfy affirme qu'il y a «une vendetta» qui est opérée contre lui au SPVM. Selon lui, ces accusations en sont une preuve.

Pour ce qui est de Charles Lavallée, il affirme simplement passer des moments très difficiles.

Des sources au SPVM ont dit à notre bureau d'enquête être soulagées que des accusations aient été enfin déposées dans ce dossier-là, qui préoccupait beaucoup certains policiers.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.