Laval

Un Hells meurtrier s'évade de prison

Première publication 15 septembre 2013 à 07h18
Mise à jour : 15 septembre 2013 à 16h57
Par Jean-Marc Gilbert | Agence QMI

René Charlebois, un Hells Angels de 48 ans au lourd passé criminel qui purgeait une sentence pour meurtre s'est évadé, samedi soir, de l'établissement Montée Saint-François, à Laval.

Son absence du centre de détention pour hommes à sécurité minimale a été constatée vers 22 h 45, lors du dénombrement. «Il avait pourtant été vu en début de soirée par des membres du personnel», selon Serge Abergel, gestionnaire aux communications pour Service correctionnel Canada.

(Photo archives Agence QMI)

«Une inspection de sa cellule est en cours pour tenter de trouver des indices sur l'endroit où il pourrait se trouver», a-t-il ajouté.

Pendant que les policiers tentent de le retrouver le plus rapidement possible, une enquête est en cours pour savoir comment il a pu s'enfuir et s'il a reçu l'aide de complices.

Pas de droit de sortie

Selon nos sources, René Charlebois a été transféré à cet établissement il y a environ 12 mois. Il n'aurait jamais présenté de dossier devant la Commission des libérations conditionnelles, même s'il y était admissible. Il ne bénéficiait donc d'aucun droit de sortie sans escorte.

(Capture d'écran TVA Nouvelles)

Son évasion compliquera les choses dans son dossier, s'il est retrouvé. Il pourrait fort bien se retrouver dans un type d'établissement à sécurité plus élevé et ne sera plus admissible à une semi-liberté avant un certain temps.

Dossier criminel bien garni

René Charlebois purgeait une sentence de 20 ans de prison après avoir plaidé coupable, en 2003, à des accusations de trafic de stupéfiants, complot pour meurtre et gangstérisme.

Il s'est aussi reconnu coupable, en novembre 2004, du meurtre de Claude De Serres, un homme qui entretenait des relations avec les Hells en plus de transmettre des informations à la police.

Ce dernier a été abattu dans un chalet de Notre-Dame-de-la-Merci, dans Lanaudière, le 3 février 2000. Un micro caché sur De Serres a permis d'identifier la voix de René Charlebois dans les secondes précédant le meurtre.

(Photo archives Agence QMI)

Malgré ce lourd passé criminel, il se trouvait dans un établissement à sécurité minimale puisqu'il avait fait preuve de bonne conduite jusqu'à maintenant. «Seuls les délinquants chez qui on détermine un faible risque pour la sécurité du public peuvent être transférés dans ce type d'établissement», a affirmé Serge Abergel.

Rappelons que Charlebois avait aussi défrayé la manchette en août 2000, alors que Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland avaient chanté lors de son mariage, une nouvelle qui avait généré toute une controverse.

Description

René Charlebois mesure 172 cm (5 pi 8 po) et pèse 206 lb (93 kg). Il a les cheveux et les yeux bruns en plus d'avoir le mot «René» tatoué sur son bras gauche.

Toute personne qui aperceverait cet homme est priée de communiquer de toute urgence avec la police en composant le 9-1-1.

Il s'agit de la quatrième évasion à survenir au cours de la dernière année dans un établissement à sécurité minimale.





En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.