Étude britannique

Le romarin stimule le cerveau

Première publication 1 mars 2012 à 09h54
Le romarin stimule le cerveau
Crédit photo : archives TVA Nouvelles
Argent

On savait déjà que sentir de la cannelle stimulait le fonctionnement du cerveau. Le romarin aurait les mêmes effets bénéfiques sur les fonctions cognitives, selon une étude menée par des chercheurs britanniques.

Le romarin contient une substance odoriférante, les terpènes, qui pénètre dans le système sanguin par le biais du nez et des poumons.

Selon les scientifiques de la Northumbria University au Royaume-Uni, cette substance aurait pour effet d'inhiber la dégradation de l'acétylcholine, un neurotransmetteur, dans le cerveau, qui serait lié aux performances cognitives.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont mesuré le taux de 1,8-cinéole, une substance de la catégorie des terpènes, dans le sang de 20 participants qui ont été exposés à des taux variables d'huile essentielle de romarin. Ils ont constaté que plus le taux était élevé, plus les performances du cerveau s'en trouvaient améliorées.

«Il existe aussi un lien significatif entre le niveau de 1,8-cinéole et l'humeur, celle-ci semblant être améliorée au même titre que les facultés cognitives», a expliqué le chercheur Mar Moss, coauteur de ces travaux.
L'huile essentielle de romarin contient également d'autres substances, comme l'acide rosmarinique et l'acide ursolique, qui pourraient aussi avoir un effet bénéfique sur le cerveau.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Therapeutic Advances in Psychopharmacology.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.