Scandale à la CIA

Petraeus dans Call of Duty: Black Ops 2

Première publication 14 novembre 2012 à 17h31
Petraeus dans <i>Call of Duty: Black Ops 2</i>
Crédit photo : archives Reuters
Agence QMI

Le «secrétaire à la Défense» David Petraeus à bord du «U.S.S. Barack Obama» en 2025. Du moins, c'est de cette manière que les créateurs du jeu vidéo Call of Duty: Black Ops 2 ont envisagé l'avenir.

Activision a lancé mardi sa plus récente version du populaire jeu vidéo de guerre dans lequel M. Petraeus est vu comme le plus haut gradé des forces américaines, en 2025. La sortie du jeu survient quelques jours après la démission de l'ex-directeur général de la CIA à la suite d'une relation extraconjugale.

Après le lancement, Activision a senti le besoin de s'expliquer.

«Le général Petraeus n'a pas été rémunéré, il n'a pas été mis à contribution dans la création du jeu et on ne lui a pas demandé de l'approuver», a indiqué la compagnie dans une déclaration au Wall Street Journal.

«Il est évident pour les joueurs que son personnage et d'autres qui sont basés sur des personnalités publiques sont imaginaires.»

La décision d'inclure Petraeus a été prise il y a longtemps. La compagnie a indiqué qu'elle ne ferait aucun autre commentaire à propos du scandale dans lequel est plongé le général.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.