Conflit israélo-palestinien

La crise éclate

Première publication 15 novembre 2012 à 10h58
Mise à jour : 15 novembre 2012 à 20h02
La crise éclate
Crédit photo : AFP
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu qu'il était prêt à «intensifier l'opération» contre le Hamas.
TVA Nouvelles avec AFP

L'escalade de violences est enclenchée entre Israël et le Hamas, alors que l'armée israélienne multiplie les raids sur Gaza.

L'armée israélienne dit avoir attaqué 70 sites souterrains de lancement de roquettes.

Il s'agit du deuxième jour d'une vaste opération militaire israélienne nommée Pilier de Défense contre les groupes armés du territoire palestinien.

Seize Palestiniens et trois Israéliens ont été tués, en plus des centaines de blessés, depuis le début de l'opération déclenchée mercredi avec l'assassinat ciblé du chef des opérations militaires du Hamas, Ahmad Jaabari.

Ses funérailles se sont d'ailleurs déroulées jeudi matin en présence de milliers de personnes.

Deux roquettes tirées de Gaza sont tombées jeudi pour la première fois dans la région de Tel-Aviv.

(AFP)

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu qu'il était prêt à «intensifier l'opération». «Aujourd'hui, nous avons adressé un message clair au Hamas et aux autres organisations terroristes, et si cela devient nécessaire nous sommes prêts à étendre l'opération», a-t-il annoncé dans une déclaration télévisée.

(AFP)

Dans la foulée de l'opération, le gouvernement Netanyahu a autorisé, mercredi soir, le rappel de dizaines de milliers de réservistes.

Depuis deux jours, l'opération de l'armée israélienne «vise à paralyser la chaîne de commandement et de contrôle de la direction du Hamas, ainsi que son infrastructure terroriste», a révélé un porte-parole.

Le Hamas rejette une trêve

Au pouvoir à Gaza, le Hamas a refusé d'engager «toute discussion sur une trêve avec Israël en ce moment», au moment où les frappes israéliennes sur le territoire palestinien se poursuivent.

«Nous ne nous laisserons plus abuser par les duperies de l'occupant. Nous considérons que discuter d'une trêve en ce moment reviendrait à fournir une couverture supplémentaire à la poursuite de l'escalade contre Gaza», a déclaré Sami Abou Zouhri, un porte-parole du Hamas.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.