Scandale sexuel autour de la CIA

David Petraeus sort de son mutisme

Première publication 16 novembre 2012 à 10h05
David Petraeus sort de son mutisme
Crédit photo : archives AFP
David Petraeus, ancien directeur de la CIA
TVA Nouvelles selon AFP

L'ancien directeur de la CIA est sorti de l'ombre, ce vendredi, pour témoigner au sujet de l'attentat meurtrier au consulat américain à Benghazi, en Libye, en septembre dernier, au cours duquel l'ambassadeur Christopher Stevens et trois autres citoyens américains ont perdu la vie.

David Petraeus, qui a dû remettre sa démission à l'agence américaine du renseignement pour une histoire d'adultère, a mis les pieds au Congrès américain tôt vendredi matin.

Il devait s'exprimer devant les parlementaires qui mènent l'enquête sur l'attaque de l'ambassade par des islamistes lourdement armés.

L'homme était encore à la tête de la CIA quand l'attentat est survenu. Il s'était d'ailleurs rendu sur place pour enquêter.

Malgré sa démission, les parlementaires ont requis son témoignage pour être en mesure d'évaluer la réponse du gouvernement et de l'agence du renseignement lors des événements.

Les élus chercheront à voir quelles stratégies ont été employées pour venir en aide aux assiégés pendant qu'au même moment, des responsables du gouvernement suivaient vraisemblablement l'attaque en temps réel.

Le témoignage de l'ex-directeur de la CIA pourra peut-être jeter un éclairage nouveau sur les raisons qui ont poussé l'administration Obama, dans les jours suivant l'attentat, à identifier une manifestation contre un film islamophobe comme un élément déclencheur.

Liaison adultère

Officiellement, les auditions doivent s'en tenir au dossier libyen, mais pourraient déborder sur les faits qui ont conduit le général à la retraite à démissionner après 14 mois à la tête de la CIA.

M. Petraeus s'est effectivement retrouvé mêlé à une enquête du FBI qui dure depuis plusieurs mois pour avoir entretenu une liaison adultère avec sa biographe, Paula Broadwell. Des documents confidentiels ont été retrouvés sur son ordinateur, mais rien ne mettant la sécurité nationale à risque n'a été décelé.

Par la suite, la CIA a également amorcé son enquête «exploratoire» sur cette affaire, se concentrant pour sa part sur le directeur démissionnaire.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.