Tuerie au Connecticut

Sur la liste des fusillades les plus meurtrières

Première publication 14 décembre 2012 à 14h15
Mise à jour : 14 décembre 2012 à 15h45
Sur la liste des fusillades les plus meurtrières
Crédit photo : archives
TVA Nouvelles selon AFP

Notre dossier sur le sujet:

La tuerie qui a fait au moins 27 morts, incluant le tireur, dont 20 enfants, à Newtown, au Connecticut, pourrait malheureusement faire l'histoire: il s'agirait de la plus grave fusillade à survenir dans une école primaire américaine.

Le bilan préliminaire de la fusillade se rapproche d'ailleurs de celui de l'une des pires fusillades à s'être produite sur le territoire américain. Le 16 avril 2007, un étudiant de 23 ans tuait 32 personnes sur le campus de l'université Virginia Tech, en Virginie, avant de s'enlever la vie.

Il s'agissait du pire massacre de l'histoire des États-Unis à survenir en temps de paix.

Liste des principales fusillades ayant marqué l'histoire américaine.

Tuerie d'Aurora au Colorado

20 juillet 2012: Lors de la première du film Batman: L'ascension du chevalier noir, le présumé suspect, James Holmes, tire sur la foule lors de la projection. Bilan: 12 morts et 58 blessés.

James Holmes (photo: Reuters)

2 avril 2012: Un Coréen de 43 ans tue sept personnes et en blesse trois à l'Université religieuse d'Oikos en Californie, avant de se rendre à la police. Le tireur a tué méthodiquement ses victimes après les avoir alignées contre un mur.

12 octobre 2011: Dans la station balnéaire de Seal Beach en Californie, un homme en conflit avec son ex-femme pour la garde de leur enfant, ouvre le feu dans le salon de coiffure où elle travaille: huit morts, dont son ex-femme.

5 novembre 2009: Un psychiatre militaire d'origine palestinienne, déclenche la plus grave fusillade jamais enregistrée dans une base militaire américaine, tuant 13 personnes et en blessant 42, avant d'être blessé et maîtrisé.

Nidal Malik Hasan, un musulman américain, se disait victime de harcèlement de la part de ses collègues depuis les attentats du 11 septembre. (photo: archives, Reuters)

3 avril 2009:
Un homme d'origine vietnamienne ouvre le feu dans un centre d'accueil pour immigrés à Binghamton dans l'État de New York, tuant 13 personnes.

10 mars 2009: Un forcené tue dix personnes, dont sa mère, dans trois villes de l'Alabama avant de retourner l'arme contre lui.

24 décembre 2008
: Un homme déguisé en Père Noël ouvre le feu sur les convives d'un réveillon à Covina, banlieue de Los Angeles, tuant neuf personnes, et se suicide.

Fusillade de Virginia Tech


16 avril 2007: Un étudiant de 23 ans d'origine coréenne tue 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech, à Blacksburg en Virginie. Le massacre est le pire de l'histoire des États-Unis en temps de paix.

Cho Seung-hui avait 23 ans lorsqu'il a ouvert le feu à l'université Virginia Tech. (photo: Reuters)

21 mars 2005: À Red Lake au Minnesota, un adolescent de 16 ans tue dans son école neuf personnes, dont cinq lycéens, avant de se suicider.

29 juillet 1999: Après avoir tué sa femme et ses deux enfants, un spéculateur boursier de 44 ans ouvre le feu dans deux sociétés de courtage d'Atlanta en Géorgie tuant neuf personnes, puis se suicide.

Fusillade de Columbine au Colorado

20 avril 1999: A Littleton au Colorado, deux lycéens ouvrent le feu au lycée Columbine. Douze élèves et un enseignant sont tués. Les deux tireurs se suicident.

Dylan Klebold et Eric Harris, responsables de la tuerie de Columbine, alors qu'ils déambulaient dans la cafeteria, le jour du massacre, le 20 avril 1999. (archives)

16 octobre 1991: Un homme tue 22 personnes dans un restaurant de Killeen au Texas et en blesse une vingtaine d'autres avant de se donner la mort.

Les proches des victimes de Columbine, après la tragédie. (archives)

Fusillades au Québec et ailleurs dans le monde

22 juillet 2011, Utoeya (Norvège): 69 personnes sont tuées lors d'un rassemblement de jeunes, dans l'île norvégienne d'Utoeya. Peu avant, l'explosion d'une bombe a fait huit morts dans le centre d'Oslo, la capitale du pays. Anders Behring Breivik, 33 ans, a reconnu les faits.

Anders Behring Breivik (Reuters)

23 septembre 2008, Kauhajoki (Finlande): Matti Saari, 22 ans, tue neuf camarades et un enseignant de l'école hôtelière de Kauhajoki, avant de se suicider.

7 novembre 2007, Tuusula (Finlande): Pekka-Eric Auvinen, 18 ans, abat huit personnes et se suicide dans un lycée de Tuusula (Finlande), après avoir révélé ses intentions sur la plate-forme de vidéos YouTube.

13 septembre 2006, Montréal (Canada): Kimveer Gill, 25 ans, tue Anastasia De Sousa et blesse 19 personnes au Collège Dawson de Montréal (Canada), avant de se suicider après avoir été atteint par les policiers.

Kimveer Gill (photo: archives)

26 avril 2002, Erfurt (Allemagne): Robert Steinhaeuser, 19 ans, un élève exclu du lycée Johann-Gutenberg d'Erfurt (Thuringe), abat 13 enseignants, deux anciens camarades et un policier, avant de se suicider.

27 septembre 2001
, Lucerne (Suisse): Friedrich Leibache tue en séance 14 membres du Parlement et du gouvernement local du canton de Zoug (Suisse), et se suicide.

28 avril 1996, Port Arthur, Tasmanie (Australie): Martin Bryant, 29 ans, surgit dans un restaurant de la station balnéaire de Port Arthur, en Tasmanie (Australie), et tue 20 personnes par arme à feu. En quittant les lieux, il en tue 15 autres. Capturé, il a été emprisonné.

Le 6 décembre 1989, Marc Lépine tue 14 femmes à l'École Polytechnique de Montréal. (archives)

13 mars 1996
, Dunblane (Écosse): Thomas Hamilton, 43 ans, abat 16 enfants et leur maîtresse dans la maternelle de Dunblane en Écosse, avant de se tuer. Parmi les survivants du massacre se trouve le joueur de tennis Andy Murray.

6 décembre 1989
, Montréal (Canada): Marc Lépine, 25 ans, tue 14 personnes, toutes des femmes, et en blesse 14 autres, avant de se suicider, à l'École Polytechnique de Montréal (Canada). Le tueur accusait les féministes d'avoir ruiné sa vie.
 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.