Mur budgétaire

Les Américains l'ont échappé belle

Première publication 1 janvier 2013 à 10h51
Les Américains l'ont échappé belle
Crédit photo : AFP
Le président Obama a dû mettre de l'eau dans son vin pour parvenir à un accord.
TVA Nouvelles

L'administration Obama et ses opposants républicains sont parvenus à sceller un accord in extremis sur les impôts, entériné autour de 2h ce matin par le Sénat.

Cette entente permet aux États-Unis d'éviter la cure d'austérité forcée qu'imposait le «mur budgétaire».

L'accord de dernière minutre prévoit notamment une hausse du taux d'imposition des foyers dont les revenus dépassent 450 000 dollars par année. Il prévoit aussi une extension de l'assurance chômage.

À la veille du jour de l'An, le président Obama a dû mettre de l'eau dans son vin pour parvenir à un tel accord, lui qui avait défendu bec et ongles un seuil à 250 000 dollars.

Coupures repoussées

Les coupures dans les dépenses de l'État ont été repoussées de deux mois. C'est maintenant au tour de la Chambre des représentants, dominée par les républicains, de donner son feu vert au texte.

Un vote devrait avoir lieu aujourd'hui et permettra vraisemblablement d'éviter les conséquences désastreuses du «mur budgétaire».

Les Américains éviteront donc un mélange de hausses d'impôts et de coupures budgétaires drastiques qui auraient considérablement nui à l'économie de l'Oncle Sam.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.