Étudiante violée en Inde

Six suspects risquent la peine de mort

Première publication 3 janvier 2013 à 11h10
Six suspects risquent la peine de mort
Crédit photo : AFP
TVA Nouvelles selon AFP

Les cinq auteurs présumés du viol collectif d'une jeune femme à New Delhi ont été formellement inculpés par la police, premier chapitre qui ouvre le processus judiciaire.

Âgés de 19 à 35 ans, les suspects encourent la peine de mort si la justice indienne vient à reconnaître leur culpabilité.

«Nous avons inculpé les cinq accusés», a ainsi confirmé un policier ayant pris part à l'enquête, à la barre du tribunal de Saket, dans le sud de Delhi. La prochaine audience a été fixée à samedi.

Un sixième accusé, qui serait âgé de 17 ans, n'a pas comparu jeudi. Des examens osseux commandés par les autorités devraient permettre de déterminer plus précisément son âge. Il devra vraisemblablement comparaître par la suite.

Agressée sexuellement avec une barre de fer rouillée et violée à de multiples reprises, l'étudiante de 23 ans a succombé à ses blessures samedi à Singapour.

Rapport d'accusation

Le rapport d'accusation de la police présenté aux médias fait plus de 1 000 pages et compile l'ensemble des preuves accumulées, notamment le témoignage accablant du petit ami de la victime.

Selon le rapport, les suspects auraient tenté d'écraser la victime avec un autobus après le viol. Son compagnon l'aurait sauvé in extremis de cet ultime acte de violence.

Manifestations

Des centaines de manifestants, y compris des avocats, manifestaient ce matin devant le tribunal pour exiger que les femmes soient mieux protégées. «Pourquoi y a-t-il un taux si bas de condamnations pour viol en Inde ? Juges, réveillez-vous!», pouvait-on lire sur une large banderole.

Selon les chiffres du Bureau national de la criminalité, seuls 26% des 24 206 affaires de viol enregistrées en 2011 ont abouti à une condamnation.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.