Viol collectif en Inde

Le père de la victime se vide le coeur

Première publication 4 janvier 2013 à 07h42
Mise à jour : 4 janvier 2013 à 12h10
TVA Nouvelles avec AFP

Pour la première fois depuis l'horrible agression sexuelle de sa fille, le père de la jeune Indienne a commenté l'affaire dans les médias.

L'homme a confié qu'il appuie la peine de mort et souhaite que la punition la plus sévère soit appliquée contre les coupables.

Il regrette que la pendaison ne fasse pas partie des sentences possibles dans la loi actuelle.

Il espère donc qu'une loi qui inclurait la pendaison soit créée par le gouvernement et qu'elle porte le nom de sa fille.

Le père de la jeune Indienne victime d'un horrible viol s'adresse aux médias. (Photo TVA Nouvelles)

La jeune étudiante en kinésithérapie de 23 ans a été violée pendant des heures et battue à coup de barre de fer dans un autobus qui circulait dans la capitale indienne New Delhi, le 17 décembre dernier. Elle et son copain ont ensuite été jetés hors du véhicule.

Elle est morte samedi à Singapour, où elle avait été transférée, souffrant d'importantes lésions à l'intestin et au cerveau.

Cinq hommes ont été accusés dans cette affaire et le sixième, un mineur qui aurait 17 ans, le sera plus tard.

Le chauffeur de l'autobus dans lequel le crime a été commis est toujours détenu.

«Nous avons choisi cette chanson parce qu'elle parle d'espoir, de paix et de promesses», a expliqué Sonam Bhutia, l'un des organisateurs du festival. (Photo Agence France-Presse)

600 guitaristes jouent Imagine

En mémoire de la victime, 600 guitaristes indiens se sont réunis hier dans la ville de Darjeeling pour jouer la célèbre pièce de John Lennon Imagine afin de répandre «l'espoir et la paix» après cette affaire qui a profondément choqué le pays.

Les guitaristes se sont rassemblés lors d'un festival de musique. «Nous avons choisi cette chanson parce qu'elle parle d'espoir, de paix et de promesses», a expliqué Sonam Bhutia, l'un des organisateurs du festival.

«La chanson suscite vraiment l'inspiration. Elle parle d'un univers sans limites. L'hommage était un geste de notre part pour montrer que nous sommes aux côtés de la famille de la victime en ce moment de chagrin inimaginable», a-t-il ajouté.

L'ignominie de cette attaque a fait exploser la colère jusque-là contenue en Inde contre les agressions et viols commis en toute impunité dans ce pays.

Son amoureux se confie

«Que puis-je dire? On ne devrait plus jamais voir la cruauté que j'ai vue. J'ai essayé de lutter contre les hommes, mais après je les ai suppliés encore et encore de la laisser», a confié son amoureux à l'Agence France-Presse au téléphone.
 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.