Tensions dans la péninsule coréenne

John Kerry s'entretient avec les leaders chinois

Première publication 13 avril 2013 à 10h52
TVA Nouvelles selon AFP

Après avoir visité Séoul, le secrétaire d'État américain John Kerry est arrivé à Pékin pour tenter de convaincre les autorités chinoises de hausser le ton sans délai avec son alliée, la Corée du Nord.

«S'attaquer au problème nucléaire en Corée sert les intérêts de toutes les parties», a déclaré le conseiller d'État Yang Jiechi, en promettant que Pékin travaillerait dans ce but avec d'autres pays, dont les États-Unis.

«La Chine et les États-Unis doivent ensemble prendre des mesures pour parvenir à l'objectif de la dénucléarisation de la péninsule coréenne», a acquiescé M. Kerry.

«L'heure est critique», notamment face au «problème» créé par la situation tendue dans la péninsule coréenne, avait auparavant déclaré le secrétaire d'État américain, en étant reçu par le président chinois Xi Jinping.

La Chine est le seul allié de poids de la Corée du Nord. Le pouvoir à Pékin est généralement considéré comme celui pouvant influencer l'imprévisible régime de Pyongyang.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.