Exclue des contrats depuis la marée noire

La pétrolière BP poursuit les États-Unis

Première publication 13 août 2013 à 21h42
La pétrolière BP poursuit les États-Unis
Crédit photo : archives AFP
TVA Nouvelles d'après AFP

La pétrolière BP poursuit les États-Unis pour avoir volontairement exclu la compagnie britannique des appels d'offres de contrats publics à la suite de l'importante marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique.

C'est dans une plainte déposée contre l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) en début de semaine que l'on apprend que la pétrolière souhaite «contester des décisions de l'EPA du 28 novembre 2012 et du 4 janvier 2013 et du 1er février 2013 qui l'excluent de la participation à toute nouvelle attribution de contrat fédéral».

BP se considère comme un partenaire d'affaires avec le gouvernement fédéral américain et l'un des plus importants fournisseurs de carburant du gouvernement sur le territoire national et à l'étranger.

La pétrolière affirme avoir été assez punie depuis l'explosion et l'incendie de la plate-forme Deepwater Horizon en avril 2010 qui a provoqué la plus grosse marée noire des États-Unis.

Dans sa plainte, BP demande au tribunal de juger l'exclusion par l'EPA «punitive, excessive, arbitraire et capricieuse», et donc de la déclarer «nulle et vide de substance».

La pétrolière va même jusqu'à demander une indemnisation «juste» et le remboursement de ses frais d'avocats.

BP qui avait plaidé coupable en novembre a dû payer une amende de plus de 4,5 milliards de dollars.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.