Inondations au Colorado

500 personnes manquent à l'appel

Première publication 15 septembre 2013 à 13h09
Mise à jour : 15 septembre 2013 à 14h05
TVA Nouvelles

À VOIR ÉGALEMENT:

Au Colorado, où des pluies diluviennes ont causé des inondations historiques dans les derniers jours, 500 personnes manquent toujours à l'appel.

Dans certains secteurs, les communications sont complètement coupées et il est impossible de prendre contact avec les gens qui s'y trouvent.

Ainsi, selon le déroulement des opérations de sauvetage, le bilan devrait varier et certains de ces individus manquant à l'appel devraient être retrouvés vivants.

Toutefois, les autorités s'attendent à voir le bilan des victimes, qui compte cinq morts jusqu'à maintenant, s'alourdir au fil des prochains jours.

Quant aux régions isolées, certaines portions de terre sont complètement entourées d'eau et transformées en petites îles.

Les routes menant à ces endroits sont inondées ou complètement détruites et les résidents qu'y s'y trouvent reçoivent pour l'instant de l'aide par voie aérienne. Des gens à bord d'hélicoptères leur envoient des vivres.

Ces mesures sont nécessaires, car ces secteurs isolés n'ont plus d'électricité et plus d'eau potable.

Un sauvetage imprévu

Le gouverneur de l'État du Colorado, qui survolait en hélicoptère les régions touchées afin de constater l'ampleur de la catastrophe a même pu effectuer un sauvetage imprévu. Lors du vol de constat, les personnes à bord de l'hélicoptère ont pu apercevoir une famille de quatre et un jeune couple de sinistrés coincés dans un canyon qu'ils ont par la suite secourus.

Ces six personnes s'ajoutent à la longue liste des 700 personnes sauvées par voie aérienne dans les derniers jours.

Malheureusement, les conditions météorologiques des prochains jours ne permettront pas de voir les eaux se retirer, puisque des averses abondantes sont attendues dans les prochains jours.

La ville d'Aurora a même reçu des précipitations sous forme de grêle, jusqu'à près de huit centimètres à certains endroits.

Zone sinistrée

L'état d'urgence a été déclaré par le président Obama, ce qui permettra de débloquer des budgets pour envoyer dans la région plus de secouristes et plus d'aide pour les étapes de nettoyage qui suivront.

Les sinistrés tentent de se remettre et souhaitent que les eaux se retirent pour pouvoir enfin procéder aux corvées de nettoyage, pour que la vie reprenne son cours.

Certains ont tout perdu, mais essaient de rester positifs et de s'entraider.

«Mon camion a été emporté, mon tracteur aussi. J'avais deux congélateurs remplis de viande pour l'hiver, l'équivalent de 800 $.... tout cela est perdu aussi. Mais je suis là, en vie», philosophe cet homme âgé.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.