Étude à l'université Queen's

Répéter favoriserait l'apprentissage du langage

Première publication 11 janvier 2012 à 10h40
Répéter favoriserait l'apprentissage du langage
Crédit photo : Archives TVA Nouvelles
Agence QMI

Si l'on répète les mots après les enfants lorsqu'ils apprennent à parler, on favorise leur apprentissage du langage, selon des chercheurs de l'University Queen's, en Ontario.

Les scientifiques ont constaté que les bambins de moins de deux ans utilisent diverses stratégies pour apprendre à parler. Alors que les jeunes enfants apprennent en écoutant et en retenant les sons émis par leur propre voix, le processus semble différent chez les jeunes de moins de deux ans, qui procéderaient autrement.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont demandé à des adultes et à des enfants d'âge varié de dire le mot «lit» une cinquantaine de fois. Après chaque prononciation, on faisait réécouter aux participants un enregistrement de leur propre voix.

Cet enregistrement était parfois modifié de façon à ce que le mot «lit» soit modifié et sonne différemment, comme «lait» notamment. Les adultes et les enfants avaient alors tendance à modifier leur propre prononciation pour la faire correspondre au nouveau mot entendu, mais tel ne fut pas le cas chez les bambins de moins de deux ans.

«Nous avons été surpris de constater que les jeunes enfants ne changeaient pas leur façon de prononcer le mot, quel que soit l'enregistrement entendu par la suite. Nous croyons que c'est parce qu'ils ne surveillent pas leur propre voix lorsqu'ils parlent», indique le chercheur Ewan MacDonald. Il estime que le fait qu'un adulte répète après eux les mots qu'ils viennent tout juste de dire peut les aider à prononcer correctement.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Current Biologists.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.