Série osée Hard

Radio-Canada recule

Première publication 2 février 2012 à 08h41
Mise à jour : 2 février 2012 à 20h50
Radio-Canada recule
Crédit photo : TOU.tv
Agence QMI

Sous la pression, la Société Radio-Canada a décidé de modifier l'horaire de l'émission Hard, une série française osée traitant de pornographie qui était accessible sur le site TOU.tv en tout temps.

«En cohérence avec ses politiques programmes et afin de s'assurer que la série HARD ne soit pas vue par des enfants, Radio-Canada a pris la décision d'en restreindre la diffusion entre minuit et 4h (h.n.e.) dès aujourd'hui», pouvait-on lire sur la page Facebook de la société d'État.

Jeudi en début de soirée, il était devenu impossible de visionner les épisodes auparavant disponibles. Un message indique maintenant que la série n'est disponible que de minuit à 4h du matin. «Nous prenons en considération tous les fuseaux horaires du Canada, minuit étant 21h en Colombie-Britannique», peut-on lire aussi sur la page Facebook de Radio-Canada.

Le ministre du Patrimoine, James Moore, avait déploré la diffusion non restreinte de cette série sur le site de TOU.tv. Ce site donne accès, en ligne, à de nombreuses émissions et productions de la SRC.

«On ne peut pas défendre cette programmation», a déclaré le ministre Moore après avoir vu l'émission.

«Ayant maintenant vu l'émission en question, cela soulève de sérieuses préoccupations au sujet de certaines décisions de programmation faites par CBC/Radio-Canada avec l'argent des contribuables», a ajouté le ministre du Patrimoine.

Le ministre avait également indiqué que l'émission ne serait bientôt plus disponible.

«J'ai communiqué avec Radio-Canada pour leur demander de revoir l'ensemble de leur contenu en ligne, pour s'assurer qu'une offensante programmation de ce genre ne se reproduise plus», a déclaré M. Moore dans un communiqué.

Le bureau du premier ministre a également publié une déclaration jeudi.

«Ce contenu est clairement adulte et il ne devrait pas être accessible aux enfants», a écrit dans un courriel un porte-parole du bureau du premier ministre.

«Bien que le gouvernement ne contrôle pas le contenu de Radio-Canada, nous sommes déconcertés par leur décision d'acheter du contenu sexuellement explicite et de le rendre accessible aux enfants», a poursuivi le bureau du premier ministre.

«Le mandat de la SRC est d'offrir une programmation de qualité pour les régions et les zones rurales, et non pas ce matériel», a ajouté le bureau du premier ministre.

Radio-Canada ne veut pas divulguer le coût de l'émission, en raison de la concurrence.

La SRC avait fait savoir mercredi que l'émission « Hard » n'était pas pornographique, et qu'elle était classée pour les 16 ans et plus.


 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.