Ancien porte-parole de la CLASSE

Exclusif - Un boulot à la CSN pour GND

Première publication 13 septembre 2012 à 18h25
Par Félix Séguin | TVA Nouvelles

TVA Nouvelles a appris jeudi que Gabriel Nadeau-Dubois, ancien co-porte-parole de la Coalition large pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), a obtenu un contrat de recherche au sein de la CSN-Construction.

L'ex-leader étudiant est à l'emploi de la centrale syndicale depuis le mois d'août. Il s'est vu confier un contrat de recherche sur l'historique des conventions collectives dans le milieu de la construction.

Le jeune homme a été embauché quelques jours après qu'il ait quitté ses fonctions de co-porte-parole de la CLASSE, le 8 août dernier.

Appelé à commenter, le coordonnateur de l'équipe des salariés de la CSN-Construction, Louis-Serge Houle, a affirmé que le lien d'emploi qui unit l'ex-leader de la CLASSE et le syndicat est contractuel et que le mandat qui lui a été confié doit se terminer sous peu.

M. Houle a également expliqué que Gabriel-Nadeau-Dubois a été embauché «par hasard» et que c'était «un peu pour l'aider également» puisqu'il n'avait pas d'emploi estival après avoir été au cœur du conflit étudiant, pendant plus de 6 mois.

Selon lui, l'arrivée de M. Nadeau-Dubois dans les rangs de la CSN n'a aucun lien avec le fait que la centrale syndicale avait affrété des autobus pour permettre aux étudiants de se rendre à certaines manifestations du printemps dernier et qu'elle avait donné son appui au mouvement étudiant.

Joint au téléphone par TVA Nouvelles, Gabriel Nadeau-Dubois a affirmé que la révélation de son lien d'emploi avec le syndicat relevait plutôt de la vie privée. Il a ajouté qu'il avait «besoin d'un emploi comme tout monde».

L'ex-leader étudiant a fait ces commentaires avant de prendre l'avion pour la France où il est invité par le journal communiste L'Humanité pour participer à une fête qui porte le même nom à La Courneuve en banlieue de Paris.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.