Promesse du gouvernement

Plus d'aide financière pour les aidants naturels

Première publication 20 septembre 2012 à 17h56
TVA Nouvelles

Le regroupement des aidants naturels du Québec demande au gouvernement de Pauline Marois de venir en aide le plus rapidement possible aux centaines de milliers d'aidants de toute la province, épuisées, qui prennent soin des personnes âgées, mais aussi de jeunes souvent lourdement handicapés.

C'est le cas de Myriam, 24 ans, qui est née avec une malformation congénitale du cerveau. À l'âge de trois ans, elle a subi une intervention chirurgicale très risquée au cerveau.

Elle s'en est sorti, mais n'est pas autonome et a continuellement besoin d'aide et de surveillance. Sa mère doit rester à la maison et est devenue aidante naturelle avec une mince contribution du gouvernement de 1000$ par année sous forme de crédit d'impôt.

«Chaque jour c'est le jour de la marmotte, c'est une boucle qui recommence et recommence», a dit Marie-André Provençal devant des membres du regroupement des aidants naturels du Québec qui tiendra un colloque à Joliette le 20 octobre.

Il y aurait plus d'un million d'aidants au Québec qui s'occupent souvent de nombreux jeunes lourdement handicapés.

«Une personne sur sept au Québec est un aidant naturel. Si bien qu'en 2030, une personne sur quatre sera un aidant naturel», explique Carlos Miguel Hernandez du Regroupement des aidants naturels du comté de L'Assomption.

Le nouveau gouvernement à Québec a promis d'investir des sommes additionnelles pour les soins à domicile. Les aidants naturels souhaitent vivement que le gouvernement tienne sa promesse.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.