Président de l'AMT

Nicolas Girard mieux payé que Marois

Première publication 19 octobre 2012 à 05h43
Nicolas Girard mieux payé que Marois
Crédit photo : Agence QMI
M. Girard, défait en septembre dans la circonscription de Gouin par la cochef de Québec solidaire, Françoise David, gagnera 182 975$ par année.
Par Charles Lecavalier | Agence QMI

Nicolas Girard peut se consoler. Même s'il a perdu ses élections, sa nomination comme PDG de l'Agence métropolitaine de transport (AMT) lui permettra d'avoir un salaire supérieur à celui de la première ministre Pauline Marois.

M. Girard, défait en septembre dans la circonscription de Gouin par la cochef de Québec solidaire, Françoise David, gagnera 182 975$ par année.

C'est plus que le salaire de la première ministre du Québec (176 796$) ou celui de son patron, le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, (150 924$).

L'ancien critique aux Transports, qui s'est surtout fait connaître pour ses révélations sur le «scandale des garderies libérales», a renoncé à son indemnité de départ de député de 100 000$.

Il encaissera tout de même plus que ce que l'ancien PDG de l'agence Joël Gauthier gagnait à la fin de 2011, soit 171 000$.

L'opposition se cabre

La libérale Julie Boulet, qui était ministre déléguée aux Transports en 2003, lorsque Jean Charest avait placé le directeur général du Parti libéral Joël Gauthier à la tête de l'organisation à son arrivée au pouvoir, dénonce cette «nomination politique».

«C'est un scandale qu'on donne une prime à la partisanerie pour un député reconnu pour ses jobs de bras», a lancé Mme Boulet.

«C'est une curieuse façon de récompenser un ancien député qui s'est lui-même toujours insurgé contre les nominations partisanes», poursuit cette dernière. Elle ajoute que M. Girard n'a pas de formation en gestion et souligne que l'AMT est «une grande organisation» qui gère tout le transport en commun de la grande région de Montréal.

«Indécent»

Selon Éric Caire, responsable des transports à la Coalition avenir Québec, il est «indécent» de donner une rémunération aussi élevée à quelqu'un «qui n'a aucune compétence pour exercer ces fonctions».

«Ce n'est pas un administrateur. Ce n'est pas un spécialiste des transports. Ce choix se fait au détriment de l'Agence métropolitaine de transport et se fait au détriment des usagers», dénonce le député de La Peltrie, en entrevue au Journal.

«C'est indécent. La seule raison pour laquelle M. Girard a obtenu ce poste, c'est parce que c'est un ancien député du Parti québécois. Il n'a pas le CV pour occuper ce poste», ajoute M. Caire.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.