Protection des signaleurs

La loi sur le corridor de sécurité n'est pas suffisante

Première publication 11 novembre 2012 à 21h38
La loi sur le corridor de sécurité n'est pas suffisante
Crédit photo : Agence QMI
Par Marie-Pier Gagné | Agence QMI

Malgré l'adoption de la loi sur le corridor de sécurité, les signaleurs routiers craignent encore les automobilistes. Selon eux, d'autres mesures devront être prises pour améliorer leur sécurité.

En 2012, trois signaleurs routiers sont décédés pendant leurs heures de travail. C'est entre autres pour cette raison qu'une dizaine de personnes se sont rassemblées devant les bureaux du Ministère des Transports dimanche après-midi, à Montréal.

«Il ne faut pas lâcher prise, il faut continuer de sensibiliser les gens à l'importance de respecter les indications des signaleurs. Chaque jour, les gens font preuve d'un manque de courtoisie immense», a affirmé Jean-François Dionne, président de l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec (ATSRQ).

Selon M. Dionne, les nombreux accidents qui se produisent sur les chantiers de construction seraient dus au manque de connaissance de la population en terme de signalisation routière. La nuit, les accidents sur les chantiers seraient encore plus nombreux, représentant environ la moitié de la totalité des accidents de la route.

Encore du chemin à faire

L'ATSRQ est d'avis que la nouvelle loi du corridor de sécurité, qui oblige les automobilistes à changer de voie en présence de véhicules d'urgence ou de travailleurs, n'est pas suffisante.

«Nous voulons convaincre le nouveau gouvernement que nous menons une lutte importante.Ce que nous proposons, c'est plus de présence policière sur les chantiers, afin d'obliger les gens à respecter les règlements. Ce serait plus sécuritaire pour tout le monde», a ajouté le président de l'ATSRQ.

L'idée d'une publicité-choc, un peu comme celle des textos au volant, est aussi une solution à laquelle songe M. Dionne. «Nous distribuons beaucoup de dépliants quand nous parcourons les villes pour sensibiliser les automobilistes. Par contre, nous aimerions que la SAAQ nous appuie et crée une publicité à la hauteur de la lutte que nous menons», a-t-il conclu.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.