Coupes de 50 millions $ en santé

Les directeurs d'établissements inquiets

Première publication 15 novembre 2012 à 23h13
TVA Nouvelles

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a rencontré les 350 dirigeants d'établissements de santé du Québec jeudi, pour les aviser que des coupes de 50 millions de dollars sont prévues au budget que déposera mardi le gouvernement Marois.

Ces coupes, qui se feront d'ici le mois d'avril 2013, s'appliqueront uniquement aux chirurgies dites excédentaires. Aucune région ne sera épargnée puisque ces réductions toucheront une vingtaine d'établissements situés aux quatre coins du Québec.

Selon le ministre Hébert, seule l'administration de la santé devrait en subir les conséquences.

«Les établissements ont toujours un incitatif à faire davantage de chirurgies, sauf qu'on a ramené ce financement à ce que ça coûte réellement en évitant d'avoir un double financement pour les frais administratifs et de soutien. [Ces frais], c'est le DG, le directeur adjoint, c'est les murs, c'est le chauffage, c'est l'électricité. Ce n'est pas parce qu'on fait plus de chirurgie qu'on utilise plus de DG», soutient-il.

Pour la directrice générale des établissements québécois de santé, Lise Denis, il est évident qu'il y aura un impact sur les soins aux patients.

«Ce qu'on a compris, c'est que la décision demeure là et qu'il faut voir comment on est capable d'aménager et ce que, dans chaque région, les agences peuvent faire pour soutenir les établissements pour alléger le problème. Et certains établissements disent: Peut-être qu'il y a un petit bout de chemin qu'on peut faire'. En général, les gens disent: 'Écoutez, il va y avoir des conséquences sur les services', et ça, c'est difficile», estime Mme Denis.

Au total, ce sont 400 millions de dollars qu'il faut couper au ministère de la Santé et des Services sociaux. Les détails sur la manière que choisira le gouvernement Marois pour éliminer ces dépenses seront connus lors du dépôt du budget, mardi prochain.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.