Selon Santé Canada

La boisson 5-Hour Energy, un produit «suspect»

Première publication 16 novembre 2012 à 17h14
La boisson 5-Hour Energy, un produit «suspect»
Crédit photo : archives
Par Sherry Noik and Kristy Brownlee | Agence QMI

Santé Canada a reçu 11 rapports concernant les effets indésirables causés depuis 2008 par la boisson énergisante 5-Hour Energy, qui est répertorié comme un «produit suspect», selon la base de données de l'agence.

Les responsables américains continuent pour leur part d'enquêter sur 13 décès qui pourraient être liés au produit énergisant.

La boisson 5-Hour Energy a été mentionnée dans quelque 90 documents déposés auprès de la Food and Drug Administration (FDA) au cours des dernières années, dont un tiers impliquant des blessures graves ou mortelles telles que des crises cardiaques et des convulsions, selon un résumé des dossiers de l'agence fédérale américaine, qui a été examiné par le New York Times. Le journal a même découvert un cas d'avortement spontané.

La FDA a révélé le mois dernier qu'elle étudiait également cinq décès qui avaient un lien possible avec une autre boisson énergisante, Monster Energy.

Les autorités sanitaires et les experts en toxicomanie ont à plusieurs reprises tiré la sonnette d'alarme sur les boissons énergisantes mélangées avec de l'alcool.

Un regroupement de médecins canadiens a d'ailleurs fait pression pour interdire la vente de boissons énergisantes aux personnes âgées de moins de 19 ans.

Santé Canada a reclassé les boissons énergétiques plus tôt cette année, les faisant passer de la catégorie produit de santé naturelle à celle d'aliment, ce qui pourrait permettre à l'agence d'avoir un plus grand contrôle sur leur réglementation, mais la boisson 5-Hour Energy n'a pas été retenue comme aliment naturel et a été classée comme un «stimulant».

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.