Vers des perturbations en 2013?

Les enseignants ontariens sont prêts

Première publication 1 janvier 2013 à 19h43
Les enseignants ontariens sont prêts
Crédit photo : archives
Par Shawn Jeffords | Agence QMI

Les parents qui ont des enfants dans les écoles élémentaires publiques de l'Ontario pourraient faire face à des perturbations des enseignants en début d'année, a averti un représentant syndical.

La date limite fixée à minuit, lundi, est arrivée à échéance sans qu'une entente sur un nouveau contrat de travail soit conclue entre les enseignants ontariens et les commissions scolaires.

Si la ministre de l'Éducation, Laurel Broten, met en œuvre les dispositions de la Loi 115 qui permettent au gouvernement d'imposer une convention collective aux enseignants, des mesures pourraient être imposées, a fait savoir le président de la Fédération des enseignants de l'élémentaire dans la région de York, David Clegg.

«Nos membres sont complètement engagés à trouver une solution juste et de faire le nécessaire pour créer cet environnement. Si cela veut dire quitter à nouveau les classes, par l'entremise d'une grève ou d'une protestation, ils sont prêts à le faire.»

Nouveau chef du Parti libéral

Selon M. Clegg, tous les yeux seront tournés vers la ministre Broten jeudi, pour voir s'il se servira de la controversée loi pour imposer un contrat de travail aux enseignants.

Si cela se produit, les enseignants pourraient dresser des piquets de grève comme ce fut le cas le mois dernier lors d'une série de grèves rotatives d'une journée.

M. Clegg ajoute que les enseignants garderont aussi un œil sur le vote pour le choix d'un nouveau chef du Parti libéral, qui aura lieu dans trois semaines. Le prochain chef et de facto premier ministre de l'Ontario pourrait alors décider de nommer un nouveau ministre de l'Éducation.

«Je présume que l'une de leurs priorités sera de régler la crise, a déclaré M. Clegg. C'est une crise fabriquée par le Parti libéral et le premier ministre Dalton McGuinty, mais c'est quelque chose qu'il lègue à son successeur. Ce n'est pas une crise qui sera facile à résoudre avec la ministre en place.»

La ministre Broten a fait savoir, lundi, qu'elle ferait une déclaration, jeudi, au sujet des négociations avec les enseignants.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.