Exploration pétrolière à Anticosti

L'entente secrète dévoilée sous peu

Première publication 12 février 2013 à 05h00
L'entente secrète dévoilée sous peu
Par Charles Lecavalier | Agence QMI

L'entente secrète liant Pétrolia et Hydro-Québec sera rendue publique «dans les prochaines semaines».

La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, l'a promis lundi, lors de l'étude des crédits du volet énergétique de son ministère.

«C'est une question de temps», a-t-elle affirmé après une série de questions du caquiste François Bonnardel.

En novembre, Pétrolia a livré à une petite équipe formée de fonctionnaires et d'employés politiques de la ministre des Ressources naturelles les documents relatifs à l'entente secrète liant l'entreprise et Hydro-Québec.

La ministre voulait faire la lumière sur la controversée cession de 35 permis d'exploration sur l'île d'Anticosti qui appartenaient, jusqu'en 2008, à la société d'État. Elle doit toutefois obtenir l'accord de Pétrolia et d'Hydro-Québec pour ce faire.

Soupçons

Le caquiste François Bonnardel soupçonne Hydro-Québec d'empêcher la divulgation du contenu de l'entente.

Le député affirme que les dirigeants de Pétrolia lui ont donné l'assurance de leur coopération avec le ministère des Ressources naturelles.

Plusieurs critiques, dont le Parti québécois lorsqu'il était dans l'opposition, jugeaient que le Québec a cédé ses richesses sans obtenir compensation.

De son côté, Hydro-Québec affirme être prête à rendre publique l'entente, pourvu que Pétrolia y consente.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.