Chef du PLQ

Philippe Couillard touchera 150 000$ par année

Première publication 23 avril 2013 à 20h16
Philippe Couillard touchera 150 000$ par année
Crédit photo : archives Agence QMI
Agence QMI

D'ici à son élection comme député, Philippe Couillard touchera un salaire annuel de 150 000$ du Parti libéral du Québec, comme le révélait Le Journal de Québec le mois dernier. Le nouveau chef libéral rendra également publique sa déclaration d'intérêts financiers d'ici peu.

Sans rémunération depuis plus de six mois, Philippe Couillard sera rémunéré à la même hauteur qu'un chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée nationale. Il a déjà affirmé à plusieurs reprises qu'il n'était toutefois pas pressé de se faire élire comme député.

Plusieurs chefs libéraux, péquistes et adéquistes ont bénéficié d'un salaire de leur parti par le passé. Ce fut le cas, notamment, des anciens chefs libéraux Claude Ryan et Jean Charest. M. Charest a reçu un salaire de 75 000 $ du PLQ même lorsqu'il était premier ministre, ce qui avait d'ailleurs semé la controverse. Mario Dumont a aussi touché un salaire annuel de 50 000 $ de l'ADQ durant son règne. Il était lui aussi député pendant cette période.

L'ancien chef péquiste André Boisclair a reçu un traitement de 120 000$ du PQ en 2006 avant de se faire élire comme député.

Tout récemment, les militants d'Option nationale ont décidé de rémunérer à hauteur de 87 000$ leur chef, Jean-Martin ­Aussant. Même s'il n'est pas élu, M. Aussant pourra toucher l'équivalent d'un salaire de député.

«M. Couillard souhaite, comme le prévoit le code d'éthique et de déontologie des membres de l'Assemblée nationale, adopté en décembre 2010, que cette rémunération se termine dès qu'il sera élu député», peut-on lire dans le communiqué publié mardi par le PLQ.

Récemment, le chef libéral s'est engagé à rencontrer le Commissaire à l'éthique et rendre publique sa déclaration d'intérêts comme les autres députés même s'il n'est pas tenu de le faire.

Jacques St-Laurent s'est effectivement entretenu avec Philippe Couillard la semaine dernière.

Toutefois, puisqu'il ne siège pas à l'Assemblée nationale, le Commissaire juge qu'il ne peut faire les vérifications habituelles et publier ses avoirs. Le commandant libéral ne désespère pas et compte tout de même les rendre publics rapidement, dit-on au quartier général du PLQ.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.