Nombre de fonctionnaires

La taille de l'État a augmenté sous les libéraux

Première publication 23 avril 2013 à 20h45
Agence QMI

Même si les libéraux s'étaient engagés à réduire la taille de l'État à leur arrivée au pouvoir, en 2003, le nombre de fonctionnaires a augmenté au cours de leurs trois mandats successifs.

Selon des données obtenues par TVA Nouvelles, le nombre de participants au régime de retraite de la fonction publique a augmenté de 10% entre 2003 et 2011, passant de 514 000 à 566 000 cotisants.

Peu de temps après son élection, le gouvernement de Jean Charest s'était donné comme objectif de réduire de 20 % la taille de l'État sur une période de 10 ans grâce, notamment, à la mise sur pied d'une politique de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Or, le nombre de fonctionnaires n'a diminué que de 2,5% entre 2002 et 2012, passant de 59 790 à 58 272 selon des données fournies par le Conseil du trésor.

Au cours de la même période, on a observé une augmentation importante du nombre d'employés du secteur parapublic. À titre d'exemple, en 2012, les secteurs de la santé et de l'éducation employaient 39 175 personnes, soit 12% de plus qu'en 2003.

De son côté, la Coalition avenir Québec fait remarquer que le nombre d'organismes gouvernementaux est passé de 275 en 2003, à 495 en 2011.

«On transfère des employés d'un ministère à un nouvel organisme. Ils ne se sauvent pas là, a dit le porte-parole de la CAQ en matière de finances, Christian Dubé. À chaque fois, c'est 200, 300, 400, 800 employés qu'on déplace dans d'autres organismes.»

Le député libéral de Beauce-Sud, Robert Dutil, a défendu le bilan du gouvernement Charest en affirmant que les effectifs de la fonction publique avaient diminué de façon importante. «Quant aux services à la population, a-t-il dit, c'est plus difficile de décroître quand la population s'accroît.»

La taille de l'État ne semble pas sur le point de diminuer. Des sources ont indiqué à TVA Nouvelles que le gouvernement Marois s'apprêterait à combler 6000 postes dans la fonction publique pour pallier la perte d'expertise au sein de ses différents ministères.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.