Sondage Ipsos Reid

Les Canadiens inquiets de l'avenir des soins de santé

Première publication 19 août 2013 à 19h02
TVA Nouvelles

De nombreux Canadiens s'inquiètent des soins de santé offerts aux personnes âgées.

Dans un sondage Ipsos Reid, réalisé à la demande de l'Association médicale canadienne, on apprend que 90 % des répondants pressent les gouvernements de mettre en place une stratégie nationale pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses à cause du vieillissement de la population.

En avril dernier. Thérèse Rousselle rendait visite à sa soeur de 78 ans, Elisette, atteinte d'Alzheimer.

La dame était gardée à l'Hôpital Notre-Dame depuis cinq mois, alors qu'elle aurait dû se retrouver depuis longtemps dans un CHSLD. Mais il n'y avait pas de place. Son cas n'est pas unique.

Josée Gatien, coordonnatrice du service social médical du CHUM : «On a autour d'une cinquantaine de personnes qui attendent pour de l'hébergement de soins de longue durée.»

C'est la même chose dans de nombreux hôpitaux: ces malades âgés demeurent ici trop longtemps.

«Entre trois à cinq mois, des fois six mois. Ce sont des gens qui sont dans nos lits de soins actifs, donc qui occupent des lits qui seraient normalement utilisés par des patients qui ont besoin d'avoir des traitements.»

Selon une étude de l'Association médicale canadienne, garder une personne âgée en CHSLD coûte en moyenne 126 dollars par jour. C'est 842, dans un hôpital.

Selon un sondage Ipsos Reid, 59% des Canadiens sont d'avis que les CHSLD et les hôpitaux ne répondent pas aux besoins des personnes âgées.

Curieusement, 56% des Québécois croient le contraire.

79% des répondants veulent un système de santé de qualité à la retraite.

81% veulent un développement rapide des soins à domicile.

83% s'inquiètent de leur santé à la retraite.

Cette gériatre croit que le système de santé doit être transformé.

Dr Marie-Jeanne Kergoat, gériatre, Institut de gériatrie de Montréal : «Les personnes âgées, elles, lorsqu'elles sont malades de façon aigue, elles perdent leur fonctionnalité et il faut que les gens les soutiennent non seulement dans leur maladie, mais pour être capable de recouvrer leur autonomie.»

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.