Politique économique de Pauline Marois

De l'argent pour la rénovation verte

Première publication 7 octobre 2013 à 14h57
Mise à jour : 7 octobre 2013 à 18h26
De l'argent pour la rénovation  verte
Crédit photo : Archives Agence QMI
Par Carl Renaud | Agence QMI

Les consommateurs québécois sont invités à contribuer aux efforts du gouvernement pour créer des milliers d'emplois. Dans le cadre de sa politique, Québec met en place un nouveau crédit d'impôt remboursable, ÉcoRénov, pour les particuliers qui réalisent des travaux de rénovation verte.

(Photo Agence QMI)

Les verts recevront un remboursement correspondant à 20% de leur investissement, à condition qu'ils dépensent au moins 2500$.  Un particulier pourra recevoir jusqu'à 10 000$ de remboursement, à condition de dépenser 52 500 $ ou plus.

«Nous croyons qu'au moins 23 000 ménages vont profiter du crédit ÉcoRénox», a affirmé Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l'Économie, lors d'une rencontre de presse, en marge du dévoilement de la politique économique du gouvernement Marois.

Le crédit d'impôt sera en vigueur dès mardi. Mais pour le toucher, les particuliers devront réaliser leurs travaux avant le 31 octobre 2014. Québec évalue que le programme ÉcoRénov va lui coûter 100 millions $ et qu'il entraînera des investissements de l'ordre de 540 millions $.

«Pour une fois, ce sont de petits entrepreneurs, des entrepreneurs en construction, qui vont bénéficier d'un crédit d'impôt», a commenté Martine Hébert, vice-présidente Québec pour la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Une vingtaine de travaux de rénovation sont admissibles au nouveau crédit d'impôt. Par exemple, des travaux touchant l'enveloppe de l'immeuble, comme l'isolation ou le remplacement des portes et fenêtres.

Des changements ou des améliorations liés aux systèmes de chauffage, de climatisation, de ventilation et au chauffe-eau seront également couverts. Québec remboursera aussi une portion des coûts de travaux touchant la conservation et la qualité de l'eau, la qualité du sol et différents aménagements, dont la construction d'un toit vert ou l'installation de panneaux solaires.

Le gouvernement québécois bonifie aussi le programme Rénoclimat, déjà en vigueur, en portant son budget de 22 à 37 millions $. Rénoclimat donne de l'aide financière aux propriétaires qui font des travaux pour réduire la consommation énergétique de leur habitation.

Lors de la dernière récession, Québec et Ottawa avaient créé des crédits d'impôt à la rénovation afin de contribuer à la relance économique.

Au fédéral, un crédit d'impôt non remboursable de 15% couvrait les dépenses se situant entre 1000 et 10 000 $. Au provincial, un crédit remboursable de 20% couvrait les dépenses se chiffrant de 7500 à 20 000 $.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.