Nouvelles mesures

Québec s'attaque au coût de la vie au Nunavik

Première publication 9 décembre 2013 à 19h34
Québec s'attaque au coût de la vie au Nunavik
Crédit photo : Agence QMI
Jobie Tukkiapik, la première ministre Pauline Marois et Maggie Emudluk
Par Louis Gagné | Agence QMI

Les familles du Nunavik qui peinent à boucler leur budget en raison du coût élevé des biens de consommation auront droit à un peu de répit. Le gouvernement Marois a annoncé lundi qu'il doublait les sommes allouées aux mesures de réduction du coût de la vie.

L'aide offerte par Québec à la communauté inuit s'élève actuellement à 5 millions $ par année. Elle passera à 10 millions en 2014-2015, à 11 millions $ en 2015-2016 puis à 12 millions $ en 2016-2017. La subvention visant à réduire le coût de la vie au Nunavik passera ainsi de 15 millions $ à 33 millions $ au cours des trois prochaines années.

«Nous nous soucions des conséquences du coût de la vie élevé sur les familles du Nunavik, et c'est pourquoi nous jugeons à propos de mettre en place des mesures immédiates, tout en continuant à travailler ensemble sur des correctifs à apporter à plus long terme», a déclaré Pauline Marois.

La première ministre était accompagnée du président de la Société Makivik, Jobie Tukkiapik, et de la présidente de l'Administration régionale Kativik (ARK), Maggie Emudluk.

Les coûts des biens et services qu'on retrouve au Nunavik sont plus élevés qu'ailleurs au Québec. Cette situation s'explique en partie par l'éloignement des communautés, l'absence de routes et la rigueur du climat.

La Société Makivik et l'ARK utiliseront les sommes additionnelles annoncées lundi pour mettre en place de nouvelles mesures d'atténuation du coût de la vie. La subvention servira notamment à acheter des aliments, des produits de soins personnels, de l'essence ainsi que des véhicules utilisés pour les activités d'exploitation de subsistance.

Le gouvernement a également annoncé qu'il doublait le crédit d'impôt remboursable pour solidarité à l'intention des résidents du Nunavik. La somme allouée par adulte admissible passera de 810$ à 1620$, et ce, dès l'an prochain.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.