Séisme

Le Québec tremble

Première publication 23 juin 2010 à 13h45
Mise à jour : 23 juin 2010 à 15h54
Le Québec tremble
Crédit photo : QMI
Un pont a cédé à Bowman.

Un tremblement de terre de 5,0 sur l'échelle de Moment a fait trembler le Québec en début d'après-midi, mercredi. L'épicentre se trouverait à quelques kilomètres au nord de Buckingham, en Outaouais.

Envoyez-nous vos photos et vidéos à Mon Topo.

Selon les centaines d'informations reçues via Mon Topo, les secousses auraient été ressenties de Toronto à Chicoutimi. Les médias américains rapportent quant à eux que le tremblement aurait même affecté les régions de Détroit, à l'ouest, et du Connecticut, au sud.

Nombreux sont les résidants de l’Outaouais qui avaient leur histoire à raconter après que la terre eut tremblé sous leurs pieds.

«Mon édifice ballotait de gauche à droite à un point tel où j'étais convaincu qu'il allait s'effondrer», s’est exclamé Carl Rove, de Gatineau.

«Nous avons ressenti une très grande secousse, a confié Julie M., également de Gatineau. Je suis sortie à l'extérieur avec toute la famille. Je voyais les fenêtres de mes voisins trembler! J'ai eu très peur. Plusieurs voisins sont sortis à l'extérieur aussi. C'était presque la panique.»

À lire aussi:

Le séisme en images

Un pont cède à Bowman

Êtes-vous assuré contre les séismes?

Le maire de Gracefield, Réal Rochon, a déclaré à 15h45 les mesures d''urgence dans sa communauté. Le toit de l''église et le clocher seraient fortement endommagé, et le mur de la sacristie se serait effondré. La cheminée et une partie du toit de l''hôtel Entre deux mondes auraient également subies de lourds dommages.

Selon les constatations initiales de la SQ, il n'y aurait pas de dommages majeurs. Plusieurs informations reçues à Mon Topo évoquent des bris, un plafond suspendu qui serait tombé et une cheminée qui se serait effondrée. Hydro-Québec confirme que 1300 abonnés, concentrés dans la Vallée de la Gatineau, ont été privés de courant pendant une partie de l'après-midi.

Dans la municipalité de Bowman, la secousse a fortement endommagé un pont, forçant Transports Québec à interdire la circulation sur la route 307. Plus de 40 mètres du tablier de la structure se seraient effondrés.

Selon Claude Denis, de la Sûreté du Québec, un pêcheur se trouvant à proximité a subi des blessures mineures. Il a pu se rendre lui-même à l’hôpital pour y être soigné.

Le séisme donne également des maux de tête à plusieurs fonctionnaires qui travaillent à Ottawa: ceux qui ont garé leurs véhicules dans les stationnements souterrains de certains édifices fédéraux ne pourront récupérer leurs automobiles ce soir, par mesure de prévention. De plus, le Parlement fédéral a été évacué, tout comme de nombreuses écoles de la région.

D'ailleurs, à Ottawa, un point de presse du NPD a été interrompu lorsque la terre a tremblé. De plus, certaines fenêtres de l'hôtel de ville auraient éclaté.

Selon les experts, aucun dommage d'importance ne devrait s'être produit. «On peut s’attendre à des murs lézardés, de la vaisselle cassée, des objets qui vont tomber, peut-être des cheminées qui vont s’effondrer, mais toujours des dommages esthétiques», explique le sismologue Reynald Du Berger.

De son côté, Via Rail a mentionné qu'il y a présentement un retard de 2h30 pour les trains qui circulent à l'est de Kingston. L’entreprise ferroviaire mentionne toutefois qu’à première vue, la secousse n’a causé aucun dommage d’importance aux rails.

Une auditrice de Mont-Tremblant confie aussi avoir eu la frousse en ressentant la secousse dans son secteur. «Je me demandais ce qu'il se passait, nous avons eu très peur, moi et mes jeunes enfants. Le tremblement a duré très longtemps et il grondait très fort. Heureusement, pas de dégât», écrit Dominique Roy.


Le tremblement de terre s’est fait sentir par ailleurs dans la région de Lanaudière. Une téléspectatrice nous a indiqué, via MonTopo, qu’elle «a senti le tremblement de terre fortement», assez pour que «les fenêtres de la maison tremblent.»

Le séisme a fortement fait réagir les Québécois. Les réseaux sociaux Facebook et Twitter ont été inondés de messages à ce sujet, tandis que TVA Nouvelles a reçu près de 800 messages Mon Topo sur cet événement.

Selon le géologue Denis W. Roy, de l'Université du Québec à Chicoutimi, l'ouest du Québec serait la deuxième région de la province la plus à risque pour les tremblements de terre, après Charlevoix.

Le sismologue Claude de Grandpré croit qu'il s'agirait du plus important séisme à secouer le Québec depuis celui de 6,3 du 25 novembre 1988. Il s'agirait également du plus puissant tremblement de terre à ébranler la région montréalaise depuis 300 ans.

(Plus de détails suivront)

(TVA Nouvelles)


Une cheminée abîmée par le séisme (Éric Fortin, Val-des-Monts)

Le supermarché de Gracefield a été fortement secoué par le séisme (Stéphane Kelly, Mon Topo)

Le supermarché de Gracefield a été fortement secoué par le séisme (Stéphane Kelly, Mon Topo)

Le supermarché de Gracefield a été fortement secoué par le séisme (Stéphane Kelly, Mon Topo)

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.