Expo Québec

Abandon des jugements d'animaux contesté

Première publication 4 janvier 2013 à 15h59
Abandon des jugements d'animaux contesté
Crédit photo : Archives Agence QMI
Yvon St-Pierre (à droite), de la Ferme St-Pierre et fils, à Rimouski, déplore «la perte d'une grande tradition et d'une vitrine extraordinaire pour les éleveurs québécois».
Par Alexandre D'Astous | Agence QMI

L'abandon par Expo Québec des concours de jugements d'animaux est fortement décrié par le milieu des éleveurs québécois.

Après que le président de l'Association des 34 expositions agricoles du Québec, Romuald St-Pierre, eut exprimé son désaccord, c'était au tour d'un habitué des jugements d'animaux d'Expo Québec, Yvon St-Pierre, de la Ferme St-Pierre et fils, à Rimouski, de déplorer vendredi «la perte d'une grande tradition et d'une vitrine extraordinaire pour les éleveurs québécois, qui sont parmi les meilleurs au monde».

Récemment intronisé au Temple de la renommée de l'agriculture de Québec, Yvon St-Pierre a assisté, participé et jugé lors de jugements d'animaux partout dans le monde.

«En Europe, que ce soit en Suisse, en Italie ou en Belgique, les jugements d'animaux se tiennent dans les grandes villes. Ce sont de grands happenings qui ne regroupent pas seulement des éleveurs, mais des amoureux des animaux. Québec, c'est connu internationalement. On pourrait faire un jugement provincial ailleurs, mais ça n'aurait pas le même impact», a-t-il plaidé.

«Quand tu gagnes à Expo Québec, c'est une forte renommée pour ton troupeau. Je considère que Québec manque à son rôle de capitale nationale en abandonnant une grande tradition pour des intérêts purement commerciaux», a tranché celui qui a participé régulièrement à Expo Québec depuis plus de 20 ans.

M. St-Pierre a procédé au jugement du bétail Holstein dans presque toutes les expositions d'importance au Québec et d'autres races ont aussi sollicité son expertise. Sa réputation de juge expert a aussi traversé l'Atlantique et il a procédé à l'expertise du bétail lors d'importantes expositions en Espagne, en France, en Belgique et en Suisse.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.