Selon le NPD

Assurance-emploi: la pression monte

Première publication 6 février 2013 à 15h07
Assurance-emploi: la pression monte
Crédit photo : Agence QMI
Un millier de personnes sont descendues dans la rue, le 4 février 2013, à Mont-Joli, pour dénoncer les effets de la réforme de l'assurance-emploi sur l'économie régionale.
Par Alexandre D'Astous | Agence QMI

La pression monte pour faire reculer le gouvernement conservateur dans le dossier de l'assurance-emploi, et c'est en grande partie grâce au travail acharné de la Coalition de l'assurance-emploi de l'Est-du-Québec et de la Gaspésie, estime le NPD.

«Il faut maintenir la pression, c'est la seule façon de faire reculer le gouvernement sur cette question cruciale», a dit le député Philip Toone (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine).

«Les initiatives de la Coalition qui a démarré le mouvement dès l'automne dernier sont devenues un exemple pour d'autres circonscriptions», a affirmé François Lapointe (Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup).

«Je suis solidaire avec les groupes de manifestants actifs un peu partout dans la région pour la manifestation d'aujourd'hui», a indiqué pour sa part Jonathan Tremblay (Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord). «Je suis allé avec eux pour marcher dans les rues.»

«Il y aura également des manifestations locales le 27 février afin d'appuyer la délégation de représentants qui tentent de rencontrer la ministre Diane Finley au nom de tous les Québécois de l'Est et de la Gaspésie», a conclu Guy Caron (Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques).

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.