La grande manifestation en images

Montréal voit rouge

Première publication 22 mars 2012 à 13h12
Mise à jour : 22 mars 2012 à 18h26
Montréal voit rouge
Crédit photo : Agence QMI
TVA Nouvelles

Des dizaines de milliers d'étudiants en grève se sont donné rendez-vous ce jeudi, dans la métropole, pour manifester contre la hausse des frais de scolarité annoncée par le gouvernement de Jean Charest.

Chants variés, coups de trompettes et slogans scandés composaient la trame sonore du centre-ville, jeudi après-midi, alors qu'un groupe imposant déambulait dans le calme et la bonne humeur.

Voici, en images, la grande marche du 22 mars.

(Crédit photo: Agence QMI et TVA Nouvelles)

Ci-bas, la foule débarque en masse dans le Vieux-Montréal, point d'arrivée de la manifestation nationale.

Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la CLASSE, s'est adressé à la foule au terme de la marche.

Les événements ont pris fin vers 17h et les manifestants se sont dispersés, laissant derrière eux quelques poubelles remplies de bouquets de pancartes.

Aucun incident fâcheux n'a été rapporté, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

«Depuis qu'on couvre les manifestations du haut des airs à TVA Nouvelles - depuis 2005 -, je n'ai jamais vu une manifestation aussi imposante», a déclaré le journaliste Maxime Landry. Le cliché ci-dessous, qui montre la rue de la Commune, est d'ailleurs plutôt convaincant.

Plusieurs marcheurs se sont donné du mal avant de joindre le groupe. Matériel varié, pancartes, déguisements et maquillage ont été préparés en respectant la couleur du jour: le rouge.

Les organisateurs estiment que plus de 200 000 personnes composaient la foule. Pour sa part, le SPVM n'a pas voulu s'avancer sur un nombre.

Sur une gigantesque couverture, un message clair de la part de la Coalition large de l'ASSÉ (CLASSE), visible du ciel: «Le 22 mars, ce n'est qu'un début!»

Et en dessous de cette gigantesque couverture, quelques manifestants ont pu éviter la pluie qui s'est abattue sur la ville.

Sur leur parcours, les manifestants ont pu compter sur l'appui de personnes venues les encourager du haut de leur fenêtre ou de leur balcon.

Vers 16h, malgré les gouttes de pluie, une mer rouge continuait de déferler sur Montréal.

Familles, enseignants, travailleurs, jeunes et moins jeunes, femmes et hommes: des gens de plusieurs horizons se sont greffés au mouvement lancé par les étudiants.

Des iguanes se sont même joints au mouvement de protestation des étudiants!

La Place du Canada, au moment où la manifestation a amorcé son déplacement...

... et la même Place du Canada, quelques minutes plus tôt.

La marche s'est mise en branle peu avant 14h. Pendant que la tête de la manifestation avançait, l'essentiel de la foule est demeuré stationnaire à la Place du Canada, toujours en attente d'un départ. Peu avant 15h, il restait encore quelques personnes au point de ralliement.

Les marcheurs ont été gâtés par la météo, au début de la manifestation nationale, et l'événement a pris des airs estivaux. La pluie s'est toutefois mise de la partie après 15h.

Les premiers manifestants ont commencé à se réunir vers midi, à la Place du Canada. Collègues et sympathisants n'ont pas tardé à grossir leurs rangs par la suite.

Par précaution, en raison de l'importante manifestation, une trentaine de policiers du SPVM ont patrouillé dans l'entrée et les voies de circulation de l'aéroport Montréal-Trudeau.

En vidéo

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.