Comité de pilotage

Retenir les familles à Montréal

Première publication 16 novembre 2012 à 14h39
Retenir les familles à Montréal
Crédit photo : Agence QMI
Par Laurent Dionne | Agence QMI

Près de 7000 jeunes familles abandonneraient l'île de Montréal au profit de la banlieue chaque année. Face à cet exil, le ministre Jean-François Lisée vient de mettre sur pied le Comité de pilotage Montréal = Familles.

Ce regroupement composé d'experts provenant de milieux associatifs, universitaires, financiers et communautaires, ainsi que de la Ville de Montréal et du gouvernement provincial se penchera sur différentes stratégies à adopter afin d'inciter les familles avec de jeunes enfants à demeurer à Montréal.

La vingtaine de membres a procédé à une première rencontre vendredi matin.

«On pense que retenir les enfants à Montréal, c'est retenir les familles à Montréal, c'est retenir la diversité de la vie à Montréal», a indiqué M. Lisée, lors d'un point de presse.

L'exode que vit la métropole depuis déjà quelques années inquiète les membres du comité à plusieurs égards. Ceux-ci estiment qu'il se crée un déséquilibre entre les groupes d'âge et que ça constitue une menace au dynamisme démographique, social, économique et linguistique de la ville.

Un des plus gros problèmes sur lesquels devra se pencher le Comité est l'accessibilité à un logement à Montréal, selon des sondages et des enquêtes menées tant auprès de ceux qui restent sur l'île que de ceux qui la quittent.

«D'abord, les gens recherchent un logement assez grand, a indiqué Cécile Danielle, directrice de la Direction de l'habitation Ville de Montréal. On parle d'un logement où on va retrouver un espace de rangement et un accès à une cour. Cette image de la banlieue où les gens vivent dans une maison unifamiliale avec la cour à l'arrière reste très forte dans l'imaginaire collectif.»

Un défi qui s'annonce donc de taille pour le Comité, puisque Montréal fait de plus en plus de place aux condominiums.

Soulignant que ce genre de construction est réglementé, M. Lisée n'exclut aucune solution.

«Est-ce qu'on peut jouer sur cette réglementation, est-ce qu'on peut ajouter des incitatifs? Tout ça est sur la table», a-t-il soutenu.

Le Comité espère être en mesure de fournir un premier rapport en début d'année.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.