Cardiologue disparu dans une avalanche

200 personnes pour un dernier hommage à Dominique Ouimet

Première publication 18 novembre 2012 à 21h35
200 personnes pour un dernier hommage à Dominique Ouimet
Crédit photo : Mélanie Bergeron, Agence QMI
Le père de Dominique Ouimet, Luc Ouimet
Par Mélanie Bergeron | Agence QMI

Une cérémonie tenue dimanche à Montréal a permis à près de 200 personnes de saluer pour une toute dernière fois Dominique Ouimet, le cardiologue de Saint-Jérôme porté disparu dans une avalanche.

«Il fallait que ce soit joyeux», a indiqué Isabelle Ouimet, la sœur de Dominique Ouimet, qui a préparé cet hommage au cours des dernières semaines. Presque deux mois se sont écoulés depuis le décès de l'alpiniste.

«On a passé à travers beaucoup d'émotions depuis, mais on va véritablement s'en rendre compte quand tout va s'arrêter après la journée d'aujourd'hui (dimanche)», souligne Mme Ouimet.

Le corps du cardiologue étant toujours sur le mont Manaslu au Népal, ses proches se sont rappelé le disparu en parcourant des tables qui rendaient honneur à ses passions, comme la cardiologie, l'alpinisme et la photographie, entre autres.

Une collègue de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme a réalisé une courte vidéo présentée lors de la cérémonie.

«J'essayais de me trouver quelque chose de tangible pour garder un souvenir de Dominique», a expliqué Linda Joyal.

Pour plusieurs, ce dernier adieu venait boucler la boucle de leur processus de deuil et d'acceptation.

Des amis d'enfance s'étaient également déplacés pour venir célébrer leur amitié de longue date avec le Dr Ouimet.

«Il croyait en la vie notre Dominique», a lancé Donald Rivest.

«Le connaissant, il serait bien plus content de reposer là-bas que dans le cimetière de Blainville», a-t-il ajouté.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.