Quand la sirène retentit...

Tout le monde doit se mettre à l'abri

Première publication 27 novembre 2012 à 21h15
Agence QMI

La Ville de Montréal a lancé mardi une campagne d'information concernant la sirène d'alerte à la population qui pourrait retentir en cas d'accident industriel majeur à Montréal.

Deux usines pétrochimiques situées dans l'est de l'île, Chemtrade et Cepsa, ont organisé mardi une simulation avec l'ensemble des services de secours compétents et ont déclenché volontairement leur sirène d'alerte en guise d'essai technique.

Ces manœuvres «visaient non seulement à s'assurer du bon fonctionnement des équipements, mais aussi à lancer une vaste campagne d'information auprès des Montréalais et de ceux qui transitent sur le territoire, quant aux comportements à adopter advenant le retentissement d'une sirène d'alerte», a expliqué la Ville de Montréal par voie de communiqué, ajoutant que l'exercice se répètera ultérieurement «afin de développer de bons réflexes contribuant à améliorer la sécurité de tous».

Car, même si les accidents industriels ou chimiques sont très rares, les citoyens doivent savoir que le retentissement de la sirène signifie que tout le monde doit aller se mettre à l'abri.

«Dans le cas d'un relâchement de gaz toxique dans l'atmosphère qui dépasse les limites de l'industrie, une sirène d'alerte sera déclenchée par celle-ci, et pourra être entendue par quiconque se trouvant dans le rayon d'impact de cette industrie», a fait savoir la Ville.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.