Union Montréal

Marie Cinq-Mars claque à son tour la porte

Première publication 10 décembre 2012 à 10h42
Mise à jour : 10 décembre 2012 à 12h20
TVA Nouvelles

Les défections n'en finissent plus à Union Montréal. C'est au tour de Marie Cinq-Mars, mairesse de l'arrondissement Outremont, de claquer la porte.

Mme Cinq-Mars, qui était en politique municipale depuis 1999, quitte principalement le parti, car elle souhaite une décentralisation des services à Montréal.

«Union Montréal s'était engagé à protéger les pouvoirs des arrondissements. Force est de constater que le comité exécutif sous sa gouverne a gonflé les effectifs de la haute fonction publique de Montréal et les coûts de gestion», a écrit Marie Cinq-Mars dans sa lettre de démission.

«Les citoyens payent plus de taxes alors qu'on leur avait promis d'en payer moins. Où sont les économies d'échelle que devaient générer les fusions depuis onze ans? La centralisation des pouvoirs administratifs a fait faire des économies de bouts de chandelles mais a entraîné des hausses de taxe», déplore-t-elle.

Élue mairesse d'Outremont en 2007, Mme Cinq-Mars grossit donc les rangs des indépendants.

Coalition

Le nouveau maire de Michael Applebaum a formé son comité de coalition le 22 novembre.

Le conseil municipal est maintenant composé de 20 élus d'Union Montréal incluant le président, 15 élus à Vision Montréal, dix élus à Projet Montréal et de 18 indépendants.

Le 5 novembre dernier, Gérald Tremblay, a quitté la mairie après plus de dix ans à la tête de la métropole.

 
 
 
Accueil | Actualité | International | Sport | Argent | Vidéo
Questions, réactions ou problèmes techniques ? Contactez-nous.